• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Un Misanthrope verdâtre

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 26/02/2015
au 27/02/2015

20h30.
Théâtre municipal de Grenoble
4 rue Hector Berlioz
38000 GRENOBLE
Réservations :
04 76 44 03 44
Site Internet
Costumes d’époque, déclamation d’époque, décors symboliques de l’époque, texte respecté à la virgule près, tout (ou presque) est très classique dans ce Misanthrope de Michel Fau. Mais pourquoi avoir affublé Alceste de cet affreux vêtement vert froufrouteux ? Lui qui revendique sa marginalité, fuyant la Cour et ses simagrées, se trouve, comme les autres personnages, réduit au rôle d’une marionnette grimaçante. Et, encore, les mimiques de Michel Fau ne font pas rire. C’est tout juste s’il obtient de nous un sourire lorsqu’il se moque du sonnet d’Oronte. Ce dernier, pas plus que les autres courtisans, qui gravitent autour de Célimène, ne réussissent à nous sortir de l’ennui, tant leurs interprètes sont asservis au texte. Quant à Julie Depardieu, elle est sans doute la plus naturelle et la plus apte à débiter ses alexandrins sans nous perdre en cours de route. Mais cela ne suffit pas. Un excellent texte, des thématiques universelles et atemporelles, un casting de rêve, non, assurément, cela ne suffit pas, lorsqu’il n’y a aucun parti pris de mise en scène, une scénographie fade, un rythme mou et très peu d’inventivité dans le jeu.

Il convient vraiment, face à cette mise en scène de la comédie de Molière, de se poser la traditionnelle question : pourquoi (re)porter sur les planches une pièce déjà archi-jouée, archi-connue et déjà souvent revisitée ? Pour faire des entrées ? Pour faire mieux que les précédents metteurs en scène « modernes » ? Pour réactualiser l’œuvre ? Pour en donner une interprétation nouvelle ? (Ce n’est certainement pas le cas de Michel Fau.) Pour continuer de faire vivre le patrimoine ? C’est sans doute cette dernière proposition la meilleure. En attendant, les spectateurs baillent ; les plus âgés n’osent pas critiquer le dramaturge le plus célèbre du XVIIe siècle, les plus jeunes se disent que décidément le théâtre est un lieu bien poussiéreux et qu’ils auraient mieux fait de visionner le DVD d’Alceste à bicyclette, avec un Luchini flamboyant en misanthrope d’aujourd’hui. Quel dommage !
Mis à jour le 03/03/2015
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE