• Peut-être réussirez-vous, vous, à vous sortir des pièges brûlants de l’identité ?
  • La musique de Chopin et les mots de Wilde !
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



de Mourad Merzouki
Mise en scène de Mourad Merzouki
Avec Rémi Autechaud dit RMS, Kader Belmoktar, Marc Brillant, Aurélien Chareyron, Elodie Chan, Yvener Guillaume, Amélie Jousseaume, Ludovic Lacroix, Xuan Le, Steven Valade, Médésseganvi Yetongnon dit Swing

Des pixels plein les prunelles

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 20/01/2015
au 30/01/2015

Maison de la danse
8 avenue Jean-Mermoz
69008 LYON
Réservations :
04 72 78 18 00
Site Internet
Mourad Merzouki n’a pas fini de nous surprendre. Après des expériences mêlant des danses des quatre coins du monde, après des spectacles associant la musique et la danse, le classique et le hip-hop, il collabore cette fois avec deux spécialistes des arts numériques, Adrien Mondot et Claire Bardainne (en résidence à l’Hexagone de Meylan, en Isère, de 2009 à 2011), et nous donne une véritable féerie chorégraphiée.

Sur une toile de fond "pixelisée", pouvant évoquer la galaxie étoilée comme un tapis roulant ou volant (libre à chacun d’y voir ce que lui suggère son imagination), évolue une dizaine de danseurs de la compagnie Käfig. La prouesse est autant visuelle que corporelle. L’univers graphique d’Adrien Mondot et Claire Bardainne est sublime ; à chaque tableau, le spectateur en prend plein les yeux. Plus qu’un décor d’arrière-plan, ils créent un univers qui habille l’espace scénique entier. La vidéo déploie ses ailes et recouvre la scène, du sol au plafond. Les danseurs se fondent ainsi dans la toile au point qu’ils s’apparentent à des hologrammes. L’effet est saisissant.

Faisant exploser des millions de pixels, ils jaillissent parfois de la voie lactée ; parfois, c’est en équilibre sur un défilé de points lumineux qu’ils évoluent au sol. Ils semblent se déplacer avec la projection numérique ou, au contraire, lutter pour ne pas avancer avec elle, qu’elle ne les entraîne pas. Sur ce plateau en trois dimensions, en harmonie avec la vidéo qui les enveloppe, ils n’en dansent pas moins (et, surtout, pas moins bien). On retrouve le style de Mourad Merzouki, toujours aussi talentueux pour faire évoluer les mouvements de hip-hop, qui fondent la base de sa danse. Chacun des interprètes utilise ses compétences (contorsion, acrobatie, danse en roller…) au service de tableaux d’ensemble très réussis. Tout est beau, limpide et énergique, sensuel et tonique, soutenu par une musique hypnotisante. Aussi, lorsque la magie s’arrête au bout d’une heure et dix minutes, on en redemande.
Mis à jour le 16/12/2014
NOTEZ-LE
Quelques dates : Hexagone (Meylan), les 9 et 10 décembre 2014 ; Maison de la danse (Lyon), du 20 au 29 janvier 2015 ; Le Corum (Montpellier) du 3 au 5 février 2015 ; Espace Albert-Camus (Bron) le 26 mars 2015 ; Bonlieu (Annecy) les 17 et 18 mars 2015.
Toutes les dates : [site]
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE