• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprête à fermer l'établissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice débarque à trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait à l’amour éternel, pur, absolu, lui plus terre à terre, réaliste, peut-être moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais là c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des téléphones portables. Rien ne choque, tout est plausible. Voilà l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilà embarqués dans une série d'évènements avec les spectateurs comme principaux
  • Hystéries est une série de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et même le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Où étais-tu ? Une question posée quand les sentiments s'emmêlent entre amour et souvenirs. Où étais-tu ? Une question posée quand les dérives du temps se conjuguent au passé simple. Où étais-tu ? Une question peut-être, une histoire certainement.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 12/11/2014
au 17/01/2015

Du mardi au samedi à 21h sauf le 25 décembre et le 1er janvier 2015.
Lucernaire
53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 PARIS
Métro Vavin, Notre-Dame des Champs, Montparnasse Bienvenüe
Tarif : De 10€ à 25€
Réservations :
01 45 44 57 34
La scénographie, une scène ouverte aux voyages. Moscou, Dublin, Barcelone, Paris, Québec, Bali, Java. Des souvenirs en coton taillés S, L, M, XL. Des couleurs étalées sur le plancher, bleu, rouge, vert, blanc, orange, jaune. Des prénoms de mecs, Wayne, Pierre, Manuel, Laurent, Jimmy, François...

Où étais-tu ? Un carnet ouvert sur l'écriture intime de Natalie Rafal. Ses mots s'écrivent avec la magie des sentiments, la légèreté des désirs, la pulsion des fantasmes. Sa vie, une construction faite de murs fissurés par l'érosion de l'amour au masculin, pluriel. Son monde, un toit où marchent les ombres des hommes qu'elle a aimés. Sa force, être et ne pas être.

Où étais-tu, c'est elle, c'est lui, c'est un ensemble vivant déterminé à marcher sur les pas de l'autre. Le texte, un road-movie qui emprunte des routes poussiéreuses dans une vieille décapotable, traverse les océans dans un B747, flotte sur une embarcation de fortune. L'horizon se dégage quand un sourire, un regard, une attention apparaissent au hasard d'un virage de l'existence. Dès lors, c'est une nouvelle histoire qui commence et peu importe la durée. Vivre à fond le moment présent avec un amant de passage, un amant de cœur, un amant pour le sexe, un amant pour quelques années. Les sentiments rétrécissent comme des t-shirts lavés, relavés, délavés. Les couleurs ternissent comme la passion qui s'efface à petit feu. Les histoires d'amour ne finissent pas comme les contes pour enfants. Le happy end, existe-t-il encore ? Wait & see.

Isabelle Labrousse réalise une mise en scène sur une histoire qui n'a jamais vraiment commencé et continue de parcourir le monde à la recherche de l'amant... d'un soir, de quelques jours, de quelques mois, de quelques années. Le regard porté à son travail se manifeste par l'exigence portée sur la dynamique des comédiens, Guillaume Ede & Natalie Rafal. Laquelle se décline en complicité dans cette traversée vers l'écho de l'inconnu. A la mise en scène, l'accompagnement musical des standards des eighties, l'importance accordée à l'effet-papillon des lumières, la création sonore créent une alchimie qui mélodramatisent en poésie cette fable contemporaine.

Les t-shirts réveillent des arômes rapportés des voyages, révèlent des prénoms d'hommes. Où étais-tu ? Décollage autorisé sur la piste une, l'insoutenable légèreté de l'être multiplie les aventures en terre inconnue. L'atterrissage est parfois délicat, voire un peu trop viril.

Où étais-tu ? Un monde porté par deux voix intérieures, celles de Guillaume Ede et de Natalie Rafal. Guillaume Ede, il pose la question, il écoute, il regarde, il doute, il s'agite, il avance et ne s'arrête jamais. Natalie Rafal, elle enchante, elle provoque, elle aime, elle s'entête, elle voyage, elle mixe les hommes et ne les déteste jamais.

Où étais-tu ? Au Lucernaire, voir un road-movie amoureux, poétique et déjanté. Où étais-tu ? Au Lucernaire, voir Guillaume Ede & Natalie Rafal, les interprètes de Où étais-tu ?.
Mis à jour le 29/11/2014
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE