• L’art vivant, celui de l’instant présent, rencontre l’art numérique, celui qui est hors du temps...
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  •  Inscrit dans la tradition du music-hall et du cirque, ce spectacle émerveille les jeunes et reconnecte les grands aux sourires de l’enfant qui sommeille en eux.
  • Bérengère Dautun – 30 ans de Comédie-Française – nous conte l’histoire d’une des premières ''femmes libres'' au travers de 15 personnages.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Crime et Châtiment, le monument de la littérature russe de Fiodor Dostoïevski, traduit dans un chef d'œuvre théâtral au Lucernaire par Virgil Tanasse.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 18/06/2014
au 13/09/2014

Du mardi au samedi à 21h30.
Lucernaire
53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 PARIS
Métro Vavin, Notre-Dame des Champs, Montparnasse Bienvenüe
Réservations :
01 45 44 57 34
Virgil Tanase propose au Lucernaire une version très personnelle de Crime et Châtiment de Fiedor Dostoïevski. Il condense en 1h30 la force du roman de l’auteur russe en misant sur l’énergie tragique des personnages. Cette œuvre, basée sur la question du salut par la souffrance et sur le caractère insupportable du crime pour les consciences, raconte le meurtre d’une vieille prêteuse sur gage et de sa sœur cadette par Raskolnikov, un ancien étudiant de Saint-Pétersbourg. Le juge Petrovitchi cuisine ce dernier jusqu’à ce que le masque tombe. Seul le bagne peut racheter le crime et les meilleurs arguments du monde s’effacent devant le sang.

Tanase va chercher l’essence du roman pour le restituer sur l’espace scénique, avec des comédiens incontestablement présents et consistants. L’atmosphère lourde (renforcée par les costumes d’époque), l’impasse subjective de Raskolnivov, la beauté de Sonia, la lucidité du juge... Tout prend une couleur noire et rouge, entre tourment, désespoir et cette fougue mélancolique des êtres dostoïevskiens. Un fort beau travail.
Mis à jour le 04/07/2014
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE