• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (Ă  partir de 7 ans), d'après les dessins de SempĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



de Joël Pommerat
Mise en scčne de JoĂ«l Pommerat
Avec Alfredo Cañavate, Noémie Carcaud, Caroline Donnelly, Catherine Mestoussis, Deborah Rouach, Nicolas Nore, José Bardio, Marcella Carrara (voix)

Sandra / Cendrier / Cendrillon

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 12/04/2014
au 16/04/2014

MC2
4 rue Paul Claudel
38000 GRENOBLE
Réservations :
04 76 00 79 19
Site Internet
Intérieur jour, hôpital. Une jeune fille assiste à la mort de sa mère qui lui fait promettre de ne pas l’oublier. Noir. Intérieur jour, maison aux murs de verre. La jeune fille et son père sont accueillis chez « la future femme du père de la jeune fille », par elle et ses deux filles. Noir. Intérieur, cave. La jeune fille, Sandra, découvre sa chambre lugubre. Noir. Intérieur jour, maison aux murs de verre. La « future femme du père de la jeune fille » énonce les tâches ménagères qui seront accomplies par Sandra, désormais nommée "Cendrier". Noir.
Est-ce que cela vous rappelle quelque chose ? Une pauvre jeune fille qui perd sa mère et se retrouve réduite en esclavage chez une méchante belle-mère, qui la tyrannise, aidée par ses deux filles, elles-mêmes laides et malveillantes… ça y est, vous y êtes : Cendrillon, bien sûr !

Joël Pommerat s’empare du mythe, connu grâce au conte des Grimm et à celui de Perrault, et en livre sa version. Après Le Petit Chaperon rouge et Pinocchio, il travaille de nouveau autour d’un personnage populaire, souvent associé aux contes et à l’enfance, mais qui, en réalité, comporte en lui de nombreux aspects sombres et une critique acerbe de la société. La Cendrillon de Pommerat peut ainsi plaire aux enfants (à partir de 9 ans), comme aux adultes. Elle est moderne : la vie chez la vilaine belle-mère, c’est celle d’une famille recomposée d’aujourd’hui, où la jalousie parasite les rapports et où chacun peine à trouver sa place. Elle est psychanalytique : les souffrances infligées par la belle-mère despotique, Sandra les accepte ; elle en redemande même, persuadée d’être une mauvaise fille qui oublie sa défunte mère. (Sa montre programmée pour sonner toutes les cinq minutes et lui faire "penser de penser" à elle ne suffit pas à vaincre sa culpabilité.) Elle est cynique : l’héroïne déplore le manège des adultes qui pensent pouvoir éviter la peine et le deuil aux enfants et qui vivent, malgré tout, égoïstement, dans le souci d’une jeunesse éternelle. Elle est drôle : le texte de Pommerat est plein d’humour et très bien servi par les cinq comédiens, exceptionnels.

Et la liste des qualités de ce spectacle n’est pas terminée ! La scénographie est sublime. L’écran de fond fait défiler des vidéos psychédéliques sous nos yeux éblouis. Le propos est ainsi atemporel et "a-géographique" pourrait-on dire. Les noirs profonds qui séparent les scènes, tels des "cuts" de cinéma, rythment la pièce et font apparaître chaque tableau comme une diapo ; on est, à chaque fois, impatients de découvrir la nouvelle séquence et son univers graphique (et on n’est jamais déçus). Quant à la voix-off de la narratrice, qui commente ces saynètes et se superpose tantôt aux voix des protagonistes, tantôt aux gestes d’un narrateur muet présent sur scène, elle possède un charme fou, avec son léger accent indéfinissable. Elle hypnotise ainsi le public et contribue à son absorption totale dans ce conte, merveilleux dans tous les sens du terme.
Mis à jour le 19/04/2014
NOTEZ-LE
Du samedi 12 avril 2014 au mercredi 16 avril 2014, Grenoble , MC2. Du vendredi 25 avril au dimanche 27 avril, Bruxelles, Le Wolubilis. Du lundi 5 mai au jeudi 8 mai, Cergy-Pontoise, L'Apostrophe. Du mardi 13 mai au samedi 17 mai, Aix-en-Provence, Théâtre du Jeu de Paume. Du jeudi 22 mai au samedi 24 mai, Foix, L'Estive.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE