• 1914. Eugène, aussi beau qu’insolent, part pour le front comme engagé volontaire. Un excellent moment.
  • Après Le Balcon et Les Bonnes, La Comédie-Française donne Haute-Surveillance de Jean Genet. C’est un diamant noir qui s’offre au public et qui mériterait une captation.
  • Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour atteindre la célébrité ? Un spectacle magistrale, à voir.
  • La dernière rencontre de Titus et de Bérénice vue par Robert Brasillach
  • Anémone joue son Boulevard du Crépuscule. Abordée sans détour,  la Maladie d’Alzheimer.  Beaucoup de nostalgie. Le rire en plus.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Dans le cadre de la Biennale des écritures du réel.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 12/03/2014
au 13/04/2014

Théâtre de Lenche
4, place de Lenche
13002 MARSEILLE
Réservations :
04 91 91 52 22
Site Internet
Emersion, l’histoire réelle d’une correspondance entre une fille de maison d’hôte et un pensionnaire. Romain Jarry et Loïc Varanguien de Villepin ont décidé de mettre en scène ces lettres à partir d’une relation ‘épistolaire’ entre une prostituée et un client. Elle s’appelle Anne, 44 ans, divorcée, fauchée et travaille comme hôtesse dans un bar à Périgueux. Anne revendique son statut d’hôtesse de bar mal payée et cherche à agrémenter son quotidien avec des ‘monsieur’ aisés.

A la suite d'une annonce parue dans la presse locale, elle répond et envoie lettre et photo comme demandée par l’annonceur. Dès lors, s’ensuit une correspondance assidue entre la prostituée et le client potentiel. Dans ses écrits, Anne raconte avec pudeur ses parenthèses de vie greffées de souffrances physiques et morales et relate parfois ces virgules de bonheur rares et subtilement étranges.

Les intentions des clients au bar ne doivent jamais être contrariées car le patron ne tolère pas la médiocrité. Anne, une travailleuse du sexe comme il en existe tant. Rares sont ces témoignages montés sur scène, celui-ci révèle l’histoire d’une femme qui est passée à côté de sa vie et n’a pas eu d’autre choix que de vendre sa bouche et son corps.

Emersion, un strip-tease existentiel livré sans jarretelle par Audrey Joussain. Une performance poignante qui s’intègre parfaitement à la ligne de conduite de la Biennale des Ecritures du réel.
Mis à jour le 17/03/2014

  En complément
 À LA UNE La Biennale des écritures du réel à Marseille

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE