• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une adaptation du grand classique où l’or est remplacé par l’eau et où les personnages sont “incarnés” par des robinets !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 11/12/2013
au 02/02/2014

Du mercredi au samedi à 19h, dimanche à 14h30.
Théâtre de Belleville
94 rue du Faubourg du Temple
75011 PARIS
Métro Belleville ou Goncourt
Réservations :
01 48 06 72 34
Site Internet
Nous avions adoré l’inventivité des Fables proposées par la compagnie Tabola Rossa ! On attendait beaucoup de leur interprétation d’une autre œuvre phare du siècle de Louis XIV : L’Avare, d’après Molière. Alors que Les Fables étaient un feu d’artifice d’idées et d’inventivité, pour L'Avare, nous devons nous contenter d’une interprétation unique et pas nécessairement pertinente : l’eau est ici le maître mot, les personnages sont des marionnettes avec des têtes de robinet, et le trésor tant convoité de la vieille serpillière Harpagon est une source de liquidités prise au sens premier, c’est-à-dire de l’eau.

Le spectacle devient ainsi l’occasion de proposer une suite de calembours dans un texte spécialement adapté pour l’occasion. Un certain La Fontaine devient l’auteur de la citation préférée d’Harpagon ("Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger"), les maladies y sont des "crises de goutte", un conseil est bien sûr "un bon tuyau", l’humour principal est constitué de nombreuses "vannes", la plus belle déclaration d’amour est : "Je m’oxyde d’amour pour elle", et pour comprendre tout ce dont il s’agit, il faut être "dans le le bain". Vous aurez compris, les amateurs de jeu mots se régaleront, pour les autres, ce sera plus difficile de trouver quelque chose à se mettre sous la dent...

L’eau est aussi à la base de quelques jeux scéniques que les spectateurs du premier rang peuvent vivre en nature. Dans un décor un peu sombre, les différents personnages défilent et les répliques continuent à faire mouche. Mais on ne peut pas dire que la pièce de Molière gagne en fore, en profondeur ou en vivacité. Certes, on ne reprochera pas à la compagnie leur manque de dynamisme ou leur plaisir d’être en scène. Simplement, le plaisir n’est pas aussi partagé qu’il pouvait l’être dans leurs précédentes productions..
Mis à jour le 01/02/2014
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE