• 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  •  Inscrit dans la tradition du music-hall et du cirque, ce spectacle émerveille les jeunes et reconnecte les grands aux sourires de l’enfant qui sommeille en eux.
  • Bérengère Dautun – 30 ans de Comédie-Française – nous conte l’histoire d’une des premières ''femmes libres'' au travers de 15 personnages.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Trois Soeurs d'AntonTchekhov s'inscrit dans la lignée de La Mouette et d'Oncle Vania mis en scène par Christian Benedetti sur la scène du Théâtre-studio d'Alfortville.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 11/11/2013
au 14/12/2013

Du mardi au vendredi à 20h30, samedi à 19h30.
Théâtre-Studio d'Alfortville
16 rue Marcelin Berthelot
94140 ALFORTVILLE
Métro Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort (ligne 8)
Réservations :
01 43 76 86 56
commander_100x30_02.gif
Site Internet
La porte d'entrée du Théâtre-Studio d'Alfortville franchie, il règne en ce lieu une atmosphère digne des quais de Scène, brouillard et levée du jour, tempête et accalmie. Il est des hommes et les femmes, comédiens et comédiennes, régisseur et costumières, qui retournent la terre pour en extraire le minéral prompt à sculpter un théâtre artisan, un théâtre partisan. Christian Benedetti, un prénom et un nom qui s'écrivent en lettres œuvrières sur la vitrine du théâtre d'expression. De Tchekhov, il intègre les intonations slaves, il introduit une ponctuation qui met en lumière des individualités, il adopte un mouvement littéraire qui se transpose au présent. La dramaturgie, la sienne, s'échafaude à partir d'un travail de réflexion collective sur la pensée de l'auteur à prolonger dans la mise en scène.

Ainsi, en a-t-il été dans les précédentes productions de La Mouette et d'Oncle Vania.

Dans un théâtre comme le sien où la matière brute de la structure se prête à l'écriture de l'auteur russe, les règles de vie se fragmentent de prises d'intérêts conflictuels et psychologiques. Tchekhov se nourrit des respirations et des soupirs, des émotions et des douleurs partagés par les parents d'une famille unie par le souvenir et la désorientation existentielle à laquelle chacun s'accorde bon gré, mal gré.

Les Trois Sœurs, une fresque familiale marquée par des convergences et des antagonismes, des rapprochements et des écarts de conduite. Les visages expriment à huis-clos ce que la raison du cœur refuse d'entendre, la vérité.

La mort du père de famille, un an en amont, a ouvert des brèches au sein de la fratrie. Jalousie, rancœur, amour désavoué tiennent le devant du propos empreint de critiques vilipendant qui ose s'y frotter.

Drame social qui oblige à poser le regard sur chacun des personnages avec un œil différent. Recel d'impuissance et de passivité font front à la tempérance et à la tension palpable.

La mise en scène, une construction logique d'alternances. La fluidité des répliques et les silences imposés. Les polyphonies et les solitudes. La musique et les éclats de voix.

La scénographie balaie le superflu et le décor s'en ressent avec les éléments installés pour ne pas se figer. A l'image de la mécanique psychologique qui élève les accords en désaccords.

Les comédiens rentrent de corps avec les personnages incarnés, à croire qu'ils ne font qu'un. L'espace ne récèle aucune zone d'ombre car les comédiens l'investissent sur l'ensemble de sa superficie.

A traduction parfaite, le texte n'en est que plus crédible. Nait en bouche, l'écriture de Tchekhov, laquelle prend forme avec l'intelligence de la narration. Les comédiens excellent dans ce registre et d'écrire qu'il convient d'y associer l'intonation portée avec élégance et intensité à la formulation.

Christian Benedetti referme le livre de théâtre de Tchekhov avec cette magnifique mise en scène des Trois Sœurs.
Mis à jour le 13/11/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
logo120_50_logo_fnac.gif
PUBLICITE