• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (Ă  partir de 7 ans), d'après les dessins de SempĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Münchhausen, l’imaginaire est puissance quand l’utopie décomplexe la réalité d’images extraites à la vie et à l’amour de la vie.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 16/10/2013
au 27/10/2013

Du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h. Relâches les 18 et 24 octobre.
Théâtre de l'Opprimé
78, rue du Charolais
75012 PARIS
MĂ©tro Reuilly Diderot et Dugommier
Réservations :
01 43 40 44 44
Quatre colonnes Ă  la une... Un dĂ©cor de grenier escamotable sert de prĂ©texte Ă  un quadrille de personnages pour danser sur les frasques, mauvaises fortunes et bon cœur, du Baron de MĂĽnchhausen. DĂ©rives ascensionnelles d’un homme qui est parti Ă  la conquĂŞte du monde, d’un monde, le sien au sens propre et au sens figurĂ©. L’harmonie de la scĂ©nographie rĂ©side avec l’improbabilitĂ© des Ă©lĂ©ments excentrĂ©s et juchĂ©s sur les promontoires, telles des diptères qui Ă©pient le maĂ®tre des lieux Ă  attendre l’imprĂ©vu.

Julien Luneau a chaussé sa plume de sept lieues pour réécrire l’histoire de Münchhausen qui défrayait, de par sa faconde, les soirées de beuveries dans les tavernes de Hanovre. Outre Rhin, il aurait pu bretter l’envers d’histoires aiguisées de mots bien à-propos avec un Cyrano de Bergerac ou un Don Quichotte. L’Europe littéraire du XVIIIe siècle contait en ses lignes des hommes de lettres doués pour fantasmer l’absurde en fantaisie.

Cacophonie de voix qui se désaccordent de l’instrumentalisation catapultant des résonances promptes à briser la cadence clownesque des joyeux drilles. Le temps se démultiplie à la narration de l’histoire de la rencontre du baron avec le roi de la lune. La scène vit et vibre sous les impulsions du majordome Karl et des fanfarons, lesquels jouent à guillemets ouverts devant un public conquis à écouter les exploits repris du conteur éponyme. Ses faiblesses se fardent d’improvisation, ses humeurs trinquent avec les délires de l’alcool, son rapport au présent se fige avec la postérité d’exploits vécus dans l’imaginaire édifié tel un jeu de cubes montés pour être démontés.

Carrefour d’approximations existentielles, l’irrésistible baron fait fi de ses mensonges car ils sont le rempart de ses troubles psychologiques. Les images se succèdent sur un rythme effréné et livrent en l’état la force qui est sienne, celle de l’imaginaire associé à sentiment de solitude.

La mise en scène d’Elsa Robinne, un Calypso navigant sur les eaux perverses d’une fiction définie au pluriel. Point d’artifices et encore moins d’effets spéciaux, exceptés les jeux de lumière qui projettent une vérité, le monde de Münchhausen. Les formes d’expressions du langage artistique, in situ, les chansons, la danse, la pantomime, la narration, donnent beaucoup de cachet au spectacle.

La scénographie, un ensemble synonyme de construction et de déconstruction, lequel s’adapte aux récits mis en situation.

Les comédiens, Jean Barlerin, Clément Beauvoir, Odile Ernoult, Etienne Luneau, Twiggy Mauduit, Marie-Pierre Rodrigue, dosent Münchhausen d’une profonde humanité imprimée de tendresse et de sensibilité. Généreux, drôles, impliqués, ils se donnent la réplique dans un jeu de farces et d’imprévus qui ne laissent rien deviner la représentation évoluant. A ces excellents interprètes, Joseph Robinne à l’accordéon et à la batterie propose une musique extraite au cabaret... Le cabaret des songes comme l’est le Baron de Munscchausen.
Mis à jour le 20/10/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE