• L'histoire vraie d'un ex (gentil) bandit devenu comédien...
  • C'est un bel hommage que rend Alain Bonneval à l’auteur de cette richesse éternelle.
  • Qui suis-je ? traite, avec humour et sans concession, le transgenre : ses questions, ses surprises, ses peines et ses joies.
  • C’est l’histoire d’un condamné à mort qui écrit durant les vingt-quatre dernières heures de son existence, un journal intime.
  • Robin Recours jongle avec les mots et partage un pouvoir, celui de parler une multitude de langues le temps d'un spectacle, restant sans cesse compris de tous.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Toutes les Fourberies ou presque... à lui tout seul !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 18/07/2013
au 31/07/2013

12h05.
Les Trois Soleils
4, rue Buffon
84000 AVIGNON
Tarif : 18€ / 12€
Réservations :
04 90 82 25 57
Site Internet
Le producteur s'en était allé... avec la caisse ! Les acteurs aussi vers des emplois mieux rémunérés, quoique moins prestigieux. Seul restait peut-être en coulisses l'ombre de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière... Et sur le plateau ce formidable acteur qu'est Hervé Devolder avec son costume de Scapin, le seul que lui ait laissé la production, hormis les chaussures. Qui, pendant une heure et quart, va interpréter Scapin tout seul, entouré des fantômes de tous les autres personnages dont il ne cesse de susciter l'intervention... Il parvient même à nous faire admettre l'authenticité de leur présence... Pour nous en convaincre, il joue sans cesse avec des projecteurs, le hors-champ scénique, la connivence avec un public, déjà conquis... Avec le concours d'un étrange téléphone surréaliste, il se livre aussi à de nombreux apartés avec le texte de Molière, allant même jusqu'à faire intervenir un court instant "le patron", Louis Jouvet lui-même...

Au bout du compte, tout repose sur les épaules d'Hervé Devolder, sans doute aussi doué comme acteur qu'en tant qu'auteur que comme metteur en scène de lui-même dans son propre spectacle... Il a aussi et surtout pour lui une belle aisance d'élocution et un très bel abattage physique pour évoquer et faire vivre devant nous dans leur dimension proprement théâtrale tous les personnages de cette comédie emblématique de Molière...

Décidément, ce Scapin-là ne fait pas que sauver la farce, il crée à lui tout seul son propre et vrai spectacle. Et il serait très regrettable de le manquer...
Mis à jour le 18/07/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE