• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une tragédie exigeante dont la mise en scène sobre et suggestive manque d’impact émotionnel.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 24/05/2013
au 09/06/2013

A 20h30, dimanche à 15h30, mardi à 19h30. Relâches les 29 et 30 mai, 5 et 6 juin.
MC93 Bobigny
1 boulevard Lénine
93000 BOBIGNY
Réservations :
01 41 60 72 72
commander_100x30_02.gif
Site Internet
Howard Barker se réapproprie l’histoire biblique de Judith, cette veuve qui, pour sauver son peuple Israël, décapite le général Holopherne après l’avoir séduit.

Dans une langue puissamment rythmée par l’obsession de la mort et l’emprise du désir, ciselée par une rationalité qui tend à distancer les personnages de leurs actions, mais ponctuée par des saillies triviales et crues où soudainement leurs pulsions sont mises à nues, le dramaturge anglais écrit une héroïne ambivalente, réellement troublée par l’ennemi dont elle s’apprête à trancher la tête, et dont elle héritera de la cruauté.

La scénographie épurée de Chantal de La Coste, dont l’harmonie dissymétrique et la nature du sol pourraient évoquer un jardin zen, invite le spectateur à un voyage méditatif. Malgré une esthétique délicate et la pertinence de la retenue dans le traitement du jeu des passions, cette mise en scène ne parvient à exhaler ni les saveurs du désir, ni l’odeur de la mort.

Dans l’Holopherne d’Hervé Briaux, le flegme transparaît plus que la mélancolie, et il ne peut ainsi nous faire trembler pour Judith et la servante. Il nous a manqué particulièrement de sentir l’attirance entre Judith et Holopherne, d’autant plus que c’est cette attirance qui va jeter les protagonistes dans un chaos émotionnel. Les comédiens réussissent cependant à nous faire partager leur intelligence du texte.
Mis à jour le 02/06/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
logo120_50_logo_fnac.gif
PUBLICITE