• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




"Une trop grande liberté met la jeunesse dans l'impossibilité de désobéir, alors que rien d'audacieux n'existe sans la désobéissance à des règles", extrait de Poésie critique de Jean Cocteau.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 11/12/2012
au 14/12/2012

Espace des arts
Scène nationale de Chalon-sur-Saône
5 bis avenue Nicéphore Niépce
71100 CHALON-SUR-SAONE
Réservations :
03 85 42 52 12
Site Internet
Escale en Bourgogne à Chalon-sur-Saône. Une ville située à un peu plus d'une heure de TGV de Lyon et Paris. Une ville frappée par la crise et pourtant.... A Chalon-sur Scène, la vitrine culturelle se découvre à la richesse des installations mettant en valeur la pluridisciplinarité artistique. La liste n'est pas exhaustive, mais citons le Conservatoire à rayonnement régional, des musées, l'Espace des arts, le Théâtre Piccolo, La Péniche, L'Arrosoir / Jazz Club. Le patrimoine prend possession du macadam avec la grande manifestation annuelle "Chalon dans la rue", Le Carmel reconverti aux arts contemporains et plastiques, etc.

L'Espace des arts et le Théâtre Piccolo, deux lieux et autant de représentations d'envergure ouvertes à la création, aux créations. Dernièrement, La Meilleure Part des hommes de Pauline Bureau jouée à La Tempête et prochainement programmée à l'Espace des arts du 5 au 9 mars 2013, Petites Sirènes d'Alexis Moati du 22 au 29 janvier 2013 et la création de Maelle Poésy Purgatoire à Ingolsatd jouée du 11 au 14 décembre 2012 au Théâtre Piccolo et à suivre une tournée en région.

L'éclectisme des styles s'adresse à un public toute génération confondue. Le travail de Philippe Buquet entourée d'une équipe convaincue du rendu réalisé porte ses fruits au-delà des limites de Chalon/Saône. D'écrire comme on tend une poignée de main ferme que ces gens-là sont des plus accueillants et chaleureux.

Purgatoire à Ingolstadt, une pièce écrite dans les années 20 par une auteure bavaroise, Mareluise Fleisser. Elle formule avec ses propres mots la jeunesse provinciale prise dans les rouages de l'inconscience face aux adultes. Maelle Poésy décode les invraisemblances figées dans les rapports d'un groupe de jeunes, lesquels renvoient une projection inversée d'eux-même. La violence se heurte à des enfermements consensuels où l'individu parvient à s'extraire pour être aussitôt reconditionné à toute forme de rejet. Dans ce chaos labyrinthique, la religion cherche une issue à l'éveil de la jeunesse. L'homme pris sur le vif se trouve confronté aux perversités existentielles habilement manipulées par un effet de groupe.

La scénographie s'ouvre sur un conservatoire de dérives psychotiques où sont déconstruits les deux personnages principaux, Olga et Rœlle. Il n'est point de fuite sans échappatoire et le long escalier desservant le praticable conduit directement à la démesure universelle, le purgatoire.

La musique fait écho à cette jeunesse étouffée dans une société conjoncturellement édifiée pour les adultes. Pour preuve, le père de famille prend juge et partie pour Olga et manifeste de la méprise pour sa seconde fille. L'aînée a l'avantage du physique et, ipso facto, joue de cet artifice pour séduire le sexe opposé. D'apparence plus ingrate, la cadette se voit contrainte et forcée de jouer les bonnes à tout faire et dispose de peu de répit pour s'affirmer en tant que femme. Eprise d'amour comme de liberté, Olga bascule dans un attentisme exagérément tourné vers deux jeunes hommes. L'un est mécaniquement incalculable et l'autre joue les beaux gosses. Egérie des filles de son âge, Olga finira par être rejetée à l'annonce du bébé qu'elle porte. Accablée et condamnée sous couvert de la honte du péché, elle a transgressé les dogmes sacrés de la religion. Ite missa est.

Rœlle véhicule l'image du garçon refoulé, mal-aimé et incompris. Un physique qui ne trompe pas, dégingandé et peu soucieux de son corps, il sera le ressort de toutes les agressions. Menteur et voleur, il devra faire preuve d'abnégation devant les saints des saints. Ses ailes sont faites du métal du trident du diable et il lui sera difficile de se présenter dignement pour être accepté par ses pairs.

La mise en scène de Maelle Poésy, l'alchimie de l'humain revue par la quête spirituelle. Elle impose un style inventif confondant les révoltes intérieures à une forme d'inconscience collective. La narration de l'auteure dresse le portrait de jeunes invraisemblables et tellement vivants. Maelle les adapte sur scène dans une insoumission manichéiste résolument contemporaine car cette génération se reproduit à l'infini.

L'exercice aurait pu paraitre délicat, metteure en scène et comédiens s'en sortent bien. Aucun doute qu'ils sont soudés dans la vie comme sur scène car le résultat est certes déconcertant, mais prometteur.
Mis à jour le 17/12/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE