• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Anthony Joubert, l’humour du Sud qui ensoleille votre soirée

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 02/11/2012
au 03/11/2012

Le Citron bleu
18 rue des Paradoux
31000 TOULOUSE
Métro Les Carmes ou Esquirol
Réservations :
05 62 17 54 06
Site Internet
De passage au cabaret comique du Citron Bleu à Toulouse, l’humoriste Anthony Joubert a profité de ses quelques représentations pour préparer son nouveau one man show, Saison 2, qu’il considère réellement comme la suite de son premier spectacle. Le public toulousain a donc eu droit à de petits extras du nouveau spectacle, ajoutés aux éléments de l’ancien, le tout naturellement baptisé Saison 1.5.

Qui aurait cru qu’une orientation professionnelle pouvait chambouler toute une vie ? Peut-être qu’Anthony n’y avait pas pensé non plus, en annonçant à son père qu’il voulait devenir comique... C’est d’ailleurs sur la voix off de celui-ci que débute le spectacle, juste avant une entrée fracassante de son fils, qui, on peut le dire, se fait littéralement jeter dehors ! Malheureusement pour lui, il n’y aura pas que son père qui lui tournera le dos, puisque sa copine le quitte également, prétextant tout simplement que "comique, c’est pas un vrai métier". Bref, rien ne va plus pour notre humoriste en herbe, qui nous conte tout au long du spectacle ses péripéties de début de carrière, des anecdotes les plus touchantes aux situations les plus drôles.

Prenant son courage à deux mains, Anthony décide alors d’entamer son parcours (semé d’embuches ?) de futur humoriste. Et pour faire carrière, le jeune sudiste n’a pas d’autre choix que de se rendre dans la capitale, véritable pépinière d’artistes... D’une boîte de production un peu spéciale aux problèmes avec son banquier, les galères sont loin d’être terminées. Mais Monsieur Joubert ne se laisse pas abattre, et c’est sur un ton continuellement jovial qu’il prend plaisir à relater tous ces épisodes, tandis que le public est embarqué dans son histoire et rit avec lui.

"Et si le rire, c’est le propre de l’homme, le comique, c’est le shampooing ! Et moi, je suis le petit marseillais !"


S’il y a bien une chose qui caractérise Anthony, c’est qu’il n’a peur de rien, et surtout pas du ridicule ! Devant son public, il n’hésite pas à se mouiller, et entreprend avec plaisir quelques imitations et parodies, pour nous mettre dans l’ambiance. Tant qu’il est sur scène, il est serein, car il gère la situation. Mais c’est une toute autre paire de manches lorsqu’un "ami" un peu idiot, planqué derrière le décor, s’invite pour une intervention surprise... Anthony lui a toujours dit qu’il pouvait monter le rejoindre sur scène quand il le voulait, et lui, IL LE VEUT ! Les spectateurs font alors connaissance avec William de Fly, chanteur et joueur de guitare ingénu à l’univers simplet, mais touchant. Personnage phare du spectacle d’Anthony Joubert, il a déjà fait ses preuves à maintes reprises, et chaque fois, le public est conquis.

Pour cause de spectacle en rodage, le public de Toulouse a également servi de laboratoire à l’humoriste, qui expérimentait tous les soirs de nouvelles blagues. Mais cela ne semblait pas déplaire à l’assistance, qui se prêtait volontiers au jeu. Ainsi, Anthony a su instauré dès le début une véritable relation de proximité avec le public, et n’hésite pas à interagir avec lui : il discute, il nous tacle, et nous fait même participer !

Dégageant un réel capital sympathie, Anthony communique sans moindre mal sa joie d’être sur scène, et réalise le tout avec beaucoup d’énergie. Bien entendu, son accent du sud y est sans doute aussi pour quelque chose ! A l’image de Titoff où des Chevaliers du Fiel, cela apporte une pointe de soleil, de chaleur et de couleur à la soirée, et charme sans difficulté les spectateurs. Le spectacle intègre aussi quelques séquences de musique, où l’artiste prend plaisir à jouer de son instrument de prédilection : la guitare. Et l’on découvre alors une autre facette d’Anthony : en plus de l’humoriste que l’on connait, c’est un plaisir de constater qu’il est également très bon chanteur et musicien.

En bref, même si le texte connaît quelques failles (surtout dû au rodage du spectacle), Anthony a parfaitement su nous le vendre, et a d’ores et déjà incorporé de belles trouvailles pour son nouveau one man show. A la fois dynamique, drôle et émouvant, le spectacle qu’il nous propose est complet, et chaque épisode s’enchaine naturellement, de manière très fluide, sans qu’on y prête attention. Encore quelques petits ajustements, et ce second spectacle promet d’être une belle réussite. Talent à suivre.
Mis à jour le 15/11/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE