• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une vision alarmante des interrogatoires dans différents pays au nom de la sécurité et de la liberté. Grandiose !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2012
au 28/07/2012

15h45.
Le Petit Chien
76, rue Guillaume-Puy
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 85 89 49
Un spectacle très visuel, profond et marquant. Deux interrogatoires dans les cellules anti-terroristes, sont menés en même temps dans deux pays différents, aux USA et en Chine. Le texte est exactement le même dans les deux cas. Mais ce qui diffère, ce sont les couples (enquêteur et interrogé) et surtout les méthodes interrogatoires (différentes techniques d’intimidation et d’humiliation). Aux USA, l’homme est jeté dans un bureau, cagoulé et les poignets liés. Son interlocutrice, femme de pouvoir en tailleur sobre, donne tout de suite le ton. Elle est directement violente, voire brutale. Les cris fusent. La femme apparaît comme légèrement sadique et s’amuse à torturer psychologiquement l’homme qu’elle interroge. Elle va même jusqu’à déchiqueter son passeport sous ses yeux. Le bureau est design avec de nombreux gadgets high-tech.

En Chine, le bureau est sommaire, les murs sont délabrés et la ventilation ne fonctionne pas. Ici, pas d’ordinateur ou de tablette, les dossiers et les photos sont encore imprimés sur papier. Mais contrairement aux USA, l’agent administratif (un homme) qui interroge une femme, est, aux premiers abords, respectueux, poli, voire doux et se veut rassurant. Ce n’est qu’au fur et à mesure de l’interrogatoire, lorsque la femme doit se déshabiller, qu’il devient brutal et sadique.

Les deux versions se font écho dans le texte et dans les actions. Elles sont jouées face à face sur scène. Un visuel très fort. La scène est divisée en deux parties qui se fondent en milieu de scène. Les bureaux sont organisés de la même manière, seuls les moyens et le mobilier diffèrent selon la richesse du pays. A Nu est une œuvre bouleversante de réalité.

Les effets de son et de lumières servent parfaitement la pièce. Au commencement, un drapeau américain gigantesque masque la scène. Des effets de lumières sont projetés (sortes de bombes, de mitraillettes...) pendant qu’une voix off explique l’évolution des lois et des mesures prises aux Etats-Unis afin de se protéger contre le terrorisme. Consternant. Entre les scènes, des extraits du discours de Reagan pendant son mandat sont diffusés, prônant la liberté et la sécurité de chaque individu. On entend des bruits de pas, et des agents du gouvernement qui manigancent avec la presse pour éviter que certaines informations soient divulguées. Sidérant !

Les quatre comédiens sur le plateau sont investis. Même si les débuts d’interrogatoire manquent légèrement de vie et de sincérité pour les interrogés, plus la pression monte, plus leur interprétation devient vivante et saisissante. Ils se mettent à nu, littéralement, et nous offrent une performance de qualité. Anatole Thibault et Marie Lenoir sont magistraux en agent du gouvernement quelque peu sadique.

Cette pièce est bouleversante et donne des frissons. Elle dénonce avec intelligence une vérité choquante et accablante. Plusieurs visions sont proposées. On peut comprendre le travail de ces agents de la sécurité. Ils obéissent aux ordres et, au vu du monde dans lequel nous vivons, leur psychose du terrorisme peut être justifiée. Mais on est touché aussi par la peur et l’aberration des interrogés. S’ils sont réellement innocents, cette situation est des plus horribles. C’est une violation révoltante des droits de l’Homme. Le pire, c'est que cette situation peut arriver à n’importe qui, car les Etats ont tous pouvoirs et peuvent prendre toutes les mesures pour vaincre le terrorisme...

Ce spectacle très engagé et d’actualité, est une véritable prise de conscience sur la politique, le gouvernement et les droits des Hommes. Il amène à un profond questionnement sur notre monde. A cause de cette psychose réelle, jusqu’où est-on capable d’aller ? Quelles sont les limites à ne pas dépasser au nom de la sécurité et de la liberté ? On prive de liberté et on bafoue les droits de quelques-uns, même d’innocents, afin de préserver la liberté et les droits du reste de la population ? On va même pour cela, jusqu’à utiliser la torture ?! C’est paradoxal, non ?
Mis à jour le 30/07/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE