• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2012
au 28/07/2012

19h.
Tache d'encre
1 rue Tarasque
84000 AVIGNON
Tarif : 15€ / 10€
Réservations :
04 90 85 97 13
Les festivals d’Avignon se suivent et ne se ressemblent pas forcĂ©ment. Une première version d’Ajoutez comme ennemi nous avait Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e l’an dernier. La version 2012 du texte de Joseph Agostini – dont on vous recommande aussi le très dĂ©jantĂ© Barbarie Land [site] – a Ă©tĂ©, pour l’occasion, retravaillĂ© de fond en combles, sous la direction de Camille Solal avec une nouvelle distribution. Force est de constater que cette mouture s’avère plus aboutie dans sa mise en scène.

Adeptes des rĂ©seaux sociaux, dont l’incontournable Facebook et ses trente millions d’amis… potentiels, cette pièce est faite pour vous. Dès l’entrĂ©e dans la salle de la Tâche d’encre, les deux comĂ©diens, de chaque cĂ´tĂ© de la scène, sont dĂ©jĂ  Ă  l’œuvre, les yeux rivĂ©s sur l’écran (Vive les Mac !), tout occupĂ©s Ă  pianoter sur leur clavier ou Ă©couter de la musique. Quand on vous parle d’addiction Ă  internet ! Il peut bien tout arriver (y compris le public qui s’installe), rien ne peut les Ă©branler...

À jardin, Laetitia, la trentaine, mariée et déjà deux enfants, en a déjà ras-le-bol. Sa vie ressemble à un grand chantier de déménagement, à l’image de ces cartons entreposés tout autour d’elle. Ses deux gosses, représentés sous forme d’icônes (un garçon et une fille) sur deux cartons, sont posés comme deux paquets, justement, qu’elle trimbale ici ou là. Quant à son couple, n’en parlons pas : il est carrément à reconstruire. A tel point qu’elle pense sérieusement à faire ses cartons. Pour aller voir ailleurs. Et cet ailleurs est peut-être derrière son écran d’ordinateur. Dans l’intimité de sa chambre (ou de son bureau, à vous de voir), alors qu’on imagine le mari regarder, seul, la télé dans le salon, elle feint de finir un dossier urgent du travail… Mais c’est pour mieux "tchatter" avec cet inconnu virtuel qui répond au nom de Romain. Compliqué, tout ça ? "Sur Facebook, on ne peut pas être marié et trouver ça compliqué, il faut choisir !"...

À cour, c’est le domaine de Romain. Avec ses cheveux longs et ses lunettes pas du tout Ă  la mode, il a l’allure d’un "geek" qui passe son temps Ă  surfer sur Facebook. On apprendra plus tard qu’il est auto-entrepreneur ce qui lui laisse tout le loisir de surfer sur Internet pour chercher chaussure Ă  son pied... Ă  dĂ©faut de trouver son propre style vestimentaire. On le verra, au fil de la pièce, affublĂ© d’un improbable t-shirt Ă  l’effigie de Superman ou de Batman, d’un jean dĂ©fraĂ®chi ou d’un vieux short d’un goĂ»t douteux. Des fripes qu’il sort d’un carton rempli Ă  ras bord, et qu’il enfile tout au long du spectacle, comme autant d’avatars diffĂ©rents. Mais il devra encore faire pas mal de pompes, Ă  l’avant-scène, pour façonner davantage sa silhouette... Et puis, son dĂ©faut de prononciation (il a comme un cheveu sur la langue…) n’arrange pas les choses. Bref, question relationnel, mieux vaut aller sur Facebook. Pas facile, n’est-ce pas ? Mais, comme il dit, "sur Facebook, on ne peut pas ĂŞtre cĂ©libataire et trouver ça compliquĂ©, il faut choisir !"...

Les deux comédiens n’échangent que verbalement : ils disent ce qu’ils écrivent sans même se jeter un regard. Une performance sur une scène de théâtre ! En dehors de leurs discussions, on assiste à leurs interrogations intérieures, ou on les surprend dans leur quotidien : Laetitia avec son mari ou ses enfants qui n’interagissent avec elle qu’en voix off ; Romain avec son pote au téléphone. Chaque scène étant ponctuée d’une virgule musicale rythmée qui fait penser à celles des mini-séries de la télé, style : Un gars, une fille... sur Facebook pour le coup. Un nouveau concept ? Mais ne vous y trompez pas, le texte, drôle dans son ensemble, est aussi empli d’émotions, et trouve parfaitement sa place sur une scène de théâtre par sa dimension philosophique. Dans ce jeu de séduction par profils interposés, les deux comédiens ont le talent de rendre leur personnage attachant tout en mettant en lumière certains travers de notre société. Un spectacle original qu’on ne saurait trop vous conseiller, surtout si vous êtes adeptes des "LOL", des "pokes", des "MDR" et autres "Biz" avec un… ou deux Z. Avis aux festivaliers branchés, " ajoutez-le"... à votre agenda !
Mis à jour le 13/07/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE