• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Et si l’histoire du Petit Chaperon rouge était adaptée à notre époque et se passait au Brésil ?

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 31/05/2012
au 28/07/2012

Jeudi, vendredi, samedi à 21h.
Manufacture des Abbesses
7 rue Véron
75018 PARIS
Métro Abbesses, Blanche
Réservations :
01 42 33 42 03
Site Internet
La jeune compagnie Mélodrames nous régale d’une version contemporaine et déjantée du conte de Perrault Le Petit Chaperon rouge. L’auteur, Camillo Pellegrini, et le metteur en scène, Gustavo De Araujo, tous deux originaires du Brésil, marquent leur création de ce pays chaud et coloré. Le Brésil est un pays magnifique, chaleureux avec une culture riche et variée. Malheureusement, il se distingue aussi, depuis plusieurs années, par cette génération du culte de l’apparence et de la beauté. Une part importante de la population brésilienne a recours à la chirurgie esthétique. Le paraitre a pris le pas sur l’être. C’est aussi un pays où l'on observe un fort taux de criminalité et de violence. Avec beaucoup d’humour, pourtant, Camillo et Gustavo dénoncent ces aspects de leur pays d’origine.

Aussi, Rouge apparait comme une jeune demoiselle de 17 ans, streetwear et fugueuse. Elle fuit sa propre mère jalouse de la beauté de sa progéniture. Une mère-grand star de la télévision dont il ne reste que le cerveau de naturel. En effet, pour rester au sommet de la gloire et de la médiatisation, Adenaura, la grand-mère de Rouge, s’est entièrement fait refaire le corps, devenant ainsi une sorte de poupée bionique. Et personne n’est au courant de son terrible secret, pas même sa famille. Le Grand Méchant Loup est un homme séduisant ex-star du football, mannequin et acteur reconverti comme PDG d'une usine de pâté de foie.

Ici, tout est décalé. Le loup ne veut pas dévorer la grand-mère, il en tombe amoureux. Le chasseur, devenu policier, chasse Rouge pour ensuite devenir sa bonne fée papillon, Mère-Grand n’attend pas sa petite-fille bien aimée et Rouge est à la recherche de sa grand-mère mais pas pour lui apporter une galette. C’est fou, surprenant et très drôle.

Le plateau est nu à l’exception de quatre tubes de tissus tombant sur les côtés faisant office d’arbres dans la forêt ou de colonnes dans la luxueuse villa d’Adenaura. Pour certaines scènes, les comédiens utilisent des cubes et travaillent ainsi sur différentes hauteurs.

La musique est rythmée et entrainante. La chanson qui ouvre et clôture la pièce est parfaitement adaptée à l’œuvre théâtrale. Quant au jeu des lumières, il est assez simple et efficace, avec une utilisation d’effets d’ombre chinoise pour une scène qui rappelle légèrement le film Psychose. Bref, une mise en scène efficace.

Les acteurs, tous très jeunes, surprennent par leur aisance et leur sens du comique. Le texte est drôle et bien écrit, utilisant un langage actuel. Ajouté à cela un jeu barré tout en gardant son sérieux, qui donne un effet hilarant à la pièce. Parfois, on frise le ridicule, mais ça fonctionne. Le policier-bonne fée marraine-papillon en fait à certains moments des tonnes. Mais il nous rattrape juste après avec un petit effet comique savamment calculé. Rouge est jolie et joue son action dans le présent. Mais les deux comédiens les plus remarqués sont le couple Adenaura et Méchant Loup. Il faut préciser que Gustavo et Alix font partie de la formation initiale de la pièce Rouge ! (Tchavdar et Victoria ne les ayant rejoints que récemment). Ces deux-là donnent un petit accent à leur personnage. Entre eux, l'alchimie fonctionne vraiment.

Une très agréable surprise. Une heure vingt de bonheur et de rire. Certains ni verront que l’aspect comique des personnages et des situations, mais sous cette légèreté apparente, on y distingue la vision d’un Brésil faux, menteur, violent et prêt à tout pour satisfaire ses désirs narcissiques. Une vision intéressante de notre époque et finalement de notre monde. Avec en prime, un joli clin d’œil à l’univers des contes de fées.
Mis à jour le 04/06/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE