• Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?
  • Créé en 2014 au festival d’Avignon, ce spectacle met en scène quatre personnages au mal de vivre plus ou moins marqué.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 09/11/2011
au 28/07/2012

Mercredi à 20h jusqu'au 11 avril. Du jeudi au samedi à 20h du 19 avril au 28 juillet.
Théâtre Essaïon
6, rue Pierre-au-Lard
75004 PARIS
Métro Hôtel-de-ville ou Rambuteau
Tarif : 20€ / 15€
Réservations :
01 42 78 46 42
Site Internet
Le théâtre de Racine incarne une sorte de perfection. Toutes les explications sur les conditions de la représentation sont incluses dans le texte, texte dans lesquelles les didascalies deviennent alors aussi rares que superflues. Il se situe au firmament du classicisme, et, à ce que l’on dit, du bon goût. Aussi, ce théâtre, a-t-il tendance à devenir dans l’inconscient collectif un champ d’étude privilégié pour lycéens plutôt qu’un lieu d’expérimentation pour metteurs en scène.

Pour cette raison, difficile d’y voir un espace de liberté, et d’oser quelque chose de radicalement neuf à partir de ses pièces. Il y a quelques mois, au Vingtième Théâtre, nous avions pu voir une version d’Andromaque de Racine totalement débridée, interprétée par les Epis noirs. Entreprise rock extrêmement louable, sauf que cet Andromaque de Racine, à une chanson près, n’était nullement de Racine... Nouvelle tentative avec La Caravane rouge, qui dans Racine par la racine nous promet de montrer "les onze tragédies de Jean Racine telles que vous ne les avez jamais vues". Cette fois-ci, les admirateurs de l’auteur de Phèdre auront bien plus à se mettre sous la dent.

Le contexte est le suivant : nous assistons à une réunion des A.A.. Le deuxième "A." correspond à anonymes (normal), alors que le premier signifie : "alexandrins". Cette réunion a donc pour but de désintoxiquer ceux qui sont pris par le virus racinien et qui ont tendance à toujours prendre quelques vers de douze syllabes de trop.

Nous aurons droit à une revue qui regroupe les onze tragédies de Racine. Chaque pièce étant rapidement résumée et mise en valeur d’une façon radicalement différente. Le songe d’Athalie prend des allures de films d’horreur. Alexandre le Grand se voit représenter par le biais d’ombres chinoises (non sans avoir reçu quelques piques quant à sa valeur). Pour Britannicus, nous voyons Racine himself présent sur scène et répondant à des questions d’une interview, document inédit de l’INA datant du 10 octobre 1669 (en tout cas, c’est ce que l’on dit...).

Beaucoup d’éléments pédagogiques alternent avec les éléments comiques, et servent même souvent de base pour ceux-ci. La rivalité entre Racine et Corneille, son mépris pour Molière à qui il doit tant ou encore sa carrière d’historiographe et d’aristocrate après le silence de Phèdre sont soulignés. Vous apprendrez de la meilleure façon qui soit comment une scène d’exposition est construite. Quant à la signification et l’importance de la bienséance, c’est le roi Créon qui s’occupera de vous l’expliquer.

Drôlerie impertinente et intelligence fédératrice, telles sont les deux éléments qui constituent ce spectacle. Si vous avez toujours été réfractaire à Racine, ce spectacle pourrait vous faire changer d’avis. On aurait même entendu Hermione, à qui l’on reprochait de perdre la tête après avoir assisté à une représentation de Racine par la racine, répondre : "Que je me perde ou non, je songe à m’amuser".
Mis à jour le 02/03/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE