• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une poésie familière et puissante

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 05/01/2012
au 04/03/2012

Du jeudi au samedi à 19h, dimanche à 15h.
A la Folie Théâtre
6 rue de la Folie Méricourt
75011 PARIS
Métro Saint-Ambroise ou Richard-Lenoir
Tarif : 20€ / 15€
Réservations :
01 43 55 14 80
Site Internet
Un décor réduit à l’épure, juste un écran blanc translucide en fond de scène, et un canapé. Deux femmes en noir, l’une à l’allure androgyne, l’autre non. Elles sont Wahab, toutes les deux. Elles sont le chœur de ses voix intérieures. Wahab, c’est un tout jeune homme, il est appelé d’urgence au chevet de sa mère. Dans l’autobus qui l’emmène, puis dans la chambre, dans les couloirs, la salle d’attente de l’hôpital, montent en lui la colère, la douleur privée de larmes, les souvenirs d’enfance dans un pays en guerre, les souvenirs de sa mère, de la maladie de sa mère, et de ce jour d’adolescence où il ne l’a plus reconnue. La femme émaciée aux longs cheveux avait effacé son visage...

Les deux comédiennes portent le monologue éclaté de Wahab, l’une (Julie Recoing) mène le récit, elle dit le chaos d’émotions du jeune homme, c’est la voix qui crie, se revolte, bataille avec ses peurs, et peu à peu comprend. L’autre (Céline Carrère), longue robe noire et cheveux lâchés, incarne d’autres voix, celle de la mère, du psy, de la famille, ou l’indicible, l’inavouable.

Vous qui aimez Wajdi Mouawad, vous reconnaîtrez cette poésie brute de la voix, à la fois familière et puissante, celle de Littoral, de Incendies, ou de Le Visage retrouvé, cet univers où cohabitent la guerre, l’enfance, le Liban, le Canada, le feu, la neige, et en dépit de tout, l’humour. Vous qui ne connaissez pas encore, il est juste temps de le découvrir !
Mis à jour le 02/02/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE