• Un spectacle essentiel pour ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas évoquer le don d'organe.
  • Spectacle à l'humour corrosif et vif, aux propos drôles et intelligents, que tous les couples devraient voir au plus vite avant d'envisager d'être parents.
  • La remarquable mise en scène de Dyssia Loubatière, épaulée par Didier Bezace, est sobre et solide.
  • Vivre encore une telle émotion au théâtre est un privilège et ne souffre pas de tergiversations : précipitez-vous pour voir ce spectacle.
  • 'L'Autoportrait' est un chef-d'œuvre à découvrir !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 31/07/2003
Tous les jours à 16h30.
Gare d'Avignon Centre
Gare
84000 AVIGNON
Une mise en scène avec deux estrades. Sur l’une, un homme qui essaie de rendre présente la mémoire de victimes de guerre à Sarajevo, à travers un tour du vécu de la protagoniste principale, une certaine Sonia. Sur la deuxième estrade, une femme qui témoigne, qui raconte l’histoire de cette jeune femme qui a quitté Sarajevo et qui essaye de vivre avec la mémoire d’une famille qu’elle a quittée et qui est morte dans la guerre.

S’il est important de traiter des horreurs de la guerre, et particulièrement d’une guerre ethnique, si proche dans le temps et l’espace, il existe autant de points de vue que de manières d’en parler.

Pourquoi dans la mise en scène recourir à tant d’artifices tels que des micros ? Pourquoi insister sur la distance qui sépare les deux protagonistes, le présentateur et le témoin, alors que malheureusement ils ont déjà dans la réalité tellement de mal à s’entendre et à se comprendre ?

La mise en scène a beaucoup de difficultés à s’accorder avec un texte riche de témoignages et d’à propos sur cette immense tragédie que fut la guerre de Bosnie il y a dix ans.
Mis à jour le 27/07/2003
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE