• 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  •  Inscrit dans la tradition du music-hall et du cirque, ce spectacle émerveille les jeunes et reconnecte les grands aux sourires de l’enfant qui sommeille en eux.
  • Bérengère Dautun – 30 ans de Comédie-Française – nous conte l’histoire d’une des premières ''femmes libres'' au travers de 15 personnages.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Dans le cadre des Rencontres mouvementées, tremplin de danse visant à promouvoir les compagnies de la région Midi-Pyrénées, découvrons le quatuor de Marianne Masson.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Le 07/12/2011
MJC Roguet
9 Rue de Gascogne
31300 TOULOUSE
Métro St Cyprien ou Patte d’oie
Réservations :
05 61 77 26 00
Une table, quatre chaises, une contrebasse, et une guitare. Autour de tout cela, quatre protagonistes, qui sont en réalité une seule et même personne : quatre des facettes d’une seule et même femme, au c(h)œur de ses névroses. Il y a cette femme, qui danse, mais qui ne mène pas la danse : elle n’est que le reflet composé par celle qui soliloque et qui danse, celle qui gronde, qui pince et qui danse, et celle qui siffle et qui danse. Et à les voir évoluer, on se dit qu’elles ne sont que quatre aujourd’hui, mais qu’il en existe surement beaucoup d’autres. Chacune des facettes s’exprime et se rencontre en trouvant pour terre commune la danse.

"Tu m’as assise sur le siège passager de ta voiture et tu t’es barré. (...) J’attends. J’attends temps. J’attentation de sortir. J’attempête de neige. J’attemmerde." Les roues de cet engrenage ? La séparation, le manque, la solitude, le renoncement. Comment tromper l’ennui.

Ces quatre jeunes artistes talentueux nous plongent dans un univers onirique, poétique, contemporain, parsemé de violence et d’humour. Dommage que cette forme courte, 20 minutes, ne permette pas encore au spectateur de saisir toutes les subtilités et tous les messages lancés par cette création prometteuse.

Marianne Masson, créatrice du projet que nous avons pu rencontrer précédemment dans Il est formellement interdit de jouer au ballon, souhaiterait faire évoluer cette pièce vers un format long d’au moins une heure. "J’ai une énorme boîte pleine d’idée, il va falloir trier. Ce qu’il nous manque c’est un lieu pour pouvoir créer." Avis aux programmateurs et aux salles de spectacle.
Mis à jour le 10/12/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE