• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (Ă  partir de 7 ans), d'après les dessins de SempĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 02/11/2011
au 12/11/2011

Du 2 au 5 et du 9 au 12 novembre Ă  19h. Dimanche 13 novembre Ă  17h.
Théâtre de la Violette
67 chemin Pujibet
31200 TOULOUSE
MĂ©tro Borderouge
Tarif : 12€ / 8€
Réservations :
05 61 73 18 51
Site Internet
Un gros fracas provenant d’une malle en métal rouge. Le spectateur qui était encore en train de discuter avec son voisin sursaute et se retrouve plongé d’une manière peu conventionnelle dans le spectacle. Ici, pas de rituel noir dans la salle qui annonce au public qu’il va se passer quelque chose, non. On y est, ça a commencé.

Un homme sort donc d’une malle, et nous scrute. Nous sommes dans un aéroport, avec le brouhaha que cela implique, et cet homme a dormi une heure cette nuit, après une soirée visiblement trop arrosée. Il va très vite occulter ce vacarme et le temps va se figer pour lui : son regard s’est posé sur une jeune fille qui vient de s’asseoir dos à lui, le genre de fille qui "transforme les garçons en hommes, et les hommes en loups".

Et cet homme va nous laisser entrer dans le tourbillon de ses pensées, entre la fascination qu’il éprouve pour cette demoiselle aux cheveux ocres et aux yeux de biche, sa jalousie et son mépris vis-à-vis des autres garçons qui la regardent, le ressassement de sa vie et à plus court terme, de sa soirée de la veille, et sa colère face à l’ingratitude de cette jeune fille qui ne daigne lui accorder un regard. Mais n’en dévoilons pas trop, ce n’est que le début...

Quel texte ! On reconnaît bien la griffe à la fois poétique et percutante de Fabrice Melquiot, qui sait créer des personnages attachant, au caractère bien trempé. Ce texte, interprété par Grégory Felzines, ne peut qu’accrocher le spectateur : qui n’est jamais resté pantois devant le charme d’un(e) parfait(e) inconnu(e) ? Qui n’a jamais imaginé la vie d’une personne assise à coté de lui dans le métro, ou dans ce lieu si symbolique de l’instant volé, éphémère qu’est un aéroport ? Et qui a osé aborder cette personne ? Peu d’entre nous probablement...

Dans une toute autre perspective, cet homme nous renvoie également, à ces personnes, considérées comme marginales, qui parlent seules, ressassent, dans la rue, les bistrots, un charabia incompréhensible, et infini.

Ce n’est pas lĂ  une folie douce que nous transmet le comĂ©dien, mais bel et bien le flux de pensĂ©es d’un homme torturĂ©, dont le coup foudre pour cette jeune fille sera prĂ©texte Ă  nous laisser entrevoir son mal ĂŞtre. C’est une performance assez remarquable que nous livre GrĂ©gory Felzines, face Ă  ce dĂ©bit de texte, sans aucune accroche, un rythme soutenu qui ne retombe pas. Peut-ĂŞtre pas assez parfois, certains moments gagneraient encore plus en profondeur s’ils se posaient un peu plus. C’est en tous cas une belle lueur de sincĂ©ritĂ© qui anime l’œil du comĂ©dien qui use de son corps et de sa voix pour laisser partir son personnage de l’euphorie Ă  la violence. Il nous offre un personnage touchant qui nous ferait presque remettre en cause notre notion de la folie, un personnage presque "canin", de ces "chiens de gouttières" imprĂ©visibles.

La scénographie paraît encore assez imprécise, et gagnerait probablement à être encore plus épurée. En tout cas, un spectacle drôle, touchant qui présage de belles perspectives pour la jeune compagnie du Désespoir du singe.
Mis à jour le 08/11/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE