• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Les déboires d’une famille particulièrement déjantée, qui tente de survivre dans une Russie déglinguée.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© StĂ©phane Trapier
Du 03/05/2011
au 02/07/2011

Du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 15h. Relâche les lundis et les 8 mai et 2 juin.
Rond-Point
2 bis, avenue Franklin Roosevelt
75008 PARIS
Métro Franklin D. Roosevelt ou Champs-Elisées Clémenceau
Réservations :
01 44 95 98 21 ou 01 44 95 98 10
Une famille, c’est beaucoup d’amour ! Une famille, c’est beaucoup de haine aussi... Cela, la troupe qui présente Semianyki l’a parfaitement compris, et ceci pour leur (et notre) plus grand bonheur : car les clowns aiment à se mouvoir dans un univers qui allie les contraires. Les embrassements sur la chaise à bascule y sont autant d’étouffements et les pincements de torture actionnés par les pinces à linge des caresses d’enfant. Derrière cette cascade de gags, c’est bien une psychologie de la vie de famille qui se fait jour...

La première étape pour faire exister un clown, c’est de trouver son type de personnage. A partir de sa constitution, ses frasques seront comme des variations autour d’un thème principal. Il suffit juste de voir l’affiche du spectacle pour voir que c’est chose réussie pour tous les membres de la troupe : un père alcoolique, une mère enceinte, un garçon qui brandit fièrement sa scie, sa sœur qui en fait autant avec sa hache, alors que la cadette embrasse (étouffe ?) son nounours avec un couteau planté dedans.

Les dix premières minutes commencent tout en douceur, et nous invitent plutĂ´t Ă  une prĂ©sentation des personnages. Durant cette divertissante introduction, les plus rĂ©sistants au rire n’ont guère de mal Ă  garder leur sĂ©rieux. On ne sait pas encore vraiment ce qui nous attend... Le festival du dĂ©lire commence vraiment au moment oĂą le père-clown essaie et rĂ©ussit – vĂ©ritable prouesse –, dans une situation peu banale, Ă  boire son verre de vodka. A partir de lĂ , la suite ne sera plus qu’une rafale d’effets comiques qui se surpasseront sans cesse en degrĂ© d’absurditĂ© et que mĂŞme les applaudissements finaux ne pourront interrompre.

Le tout aboutit à une symbiose parfaite entre les spectateurs et les interprètes. Le public, de tout âge, exulte, et si le but de nos clowns était de le rallier à sa cause totalement déjantée, le pari est gagné !
Mis à jour le 13/05/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE