• Auréolé du prix du meilleur spectacle  des Cours Florent 2019, ce spectacle est merveilleux, magique.
  • Chapeau bas, Monsieur Hourdin ! Courrez, courrez spectacle !
  • Un spectacle pétillant, drôle, émouvant. Les comédiennes et comédiens sont excellents, talentueux. Bravo !
  • Spectacle bien agréable.
  •  Un moment important au Pixel Théâtre.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Qui a tué Sir Alfred Hitchcock ?

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 12/01/2011
au 20/02/2011

Du mardi au samedi à 21h30, dimanche à 15h.
Lucernaire
53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 PARIS
Métro Vavin, Notre-Dame des Champs, Montparnasse Bienvenüe
Réservations :
01 45 44 57 34
Dans la pénombre d'un bureau hollywoodien, un jeune Français élégant doit répondre à un rude avocat de l'Universal, qui le soupçonne fortement d'avoir assassiné un gros homme, à la chemise maculée de sang, inerte dans un fauteuil. En attendant la police, il a peu de temps pour s'expliquer sur ses premiers jours à Los Angeles.

C'est ainsi qu'Alain Riou et Stéphane Boulan reviennent, avec brio, sur les célèbres entretiens de Truffaut et d'Hitchcock, leur issue qu'on sut fatale pour le machiavélique maître de la peur, et ce meurtre mystérieux jamais élucidé jusqu'à présent. Leur thèse est hélas tout à fait plausible au vu de leurs nombreux arguments, nouveaux, détaillés, même si elle nous paraît très vite des plus horribles. Et si c'était vraiment Truffaut qui avait tué Sir Alfred ? Mais pourquoi ?

Flash-back où l'on revient sur les premiers jours de cette rencontre... Surgissent Alma, l'épouse d'Hitchy (la subtile Patty Hannock) puis Hitchcock. Hitchcock lui-même, oui, ressuscité. En cinq secondes, on voit bien que c'est lui, et pas du tout un certain "Jœ Sheridan", annoncé sur l'affiche ; alors là, n'importe quoi !!

Quelquefois, on ne comprend pas les attachées de presse !! Avoir Hitchcock en personne pour jouer son propre rôle, cela mériterait quand même d'être clamé haut et fort (+ une visite de Carla, évidement !) (suivie de notre grand acteur-G1-gros-avion). Cela vaudrait de jouer, en plus, aussi, au Théâtre du Rond-Point, au Palais des Sports, à Bercy, au Stade de France. Hitchcock lui-même, quoi !! Faudrait plus être trop surpris qu'on retrouve un jour Elvis et Michaël. Trop fort.

Mais alors, Lectrice attentive, tu me diras, avec ce délicieux sens de l'observation et de la répartie que j'aime le plus chez toi avec un bon Bourgogne, s'il est ressuscité, c'est qu'il n'est pas mort, c'est quoi cette embrouille ? Bhein oui, c'est étrange. Avec Hitchcock, Hitchy, Hitch, on perd ses repères. Il est tellement malin, rusé, menteur, manipulateur, perfide... Anglais même.

Pas d'embrouille, chère Lectrice. Cette pièce est bien construite malgré ses nombreuses surprises réjouissantes. Toi aussi, tu auras envie de la revoir. Comédie et thriller, théâtre intelligent et cinéma captivant... Trio où chacun est le chat ou la souris... Mais où l'on parle aussi d'amitié et des dessous de quelques grands films... Ah, le cinéma.

En fait, ces auteurs sont d'odieux manipulateurs, et leur intrigue franchement méchante et immorale, pire qu'Hitch. Mais que fait le gouvernement ? Triste exemple pour la jeunesse. L'art, c'est trop transgressif, faut arrêter, les mecs.

Mathieu Bisson, enfin, joue Truffaut avec beaucoup de talent. Physiquement déjà, la ressemblance est troublante ; mais il en a aussi l'allure, la grâce pétillante. Encore quelques représentations, et il en aura l'assurance et la détermination, comme dans La Nuit américaine ou La Chambre verte. Au début, on le sait bien, tout le monde se laisse dévorer par Hitch.
Mis à jour le 27/01/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE