• L'histoire vraie d'un ex (gentil) bandit devenu comédien...
  • C'est un bel hommage que rend Alain Bonneval à l’auteur de cette richesse éternelle.
  • Qui suis-je ? traite, avec humour et sans concession, le transgenre : ses questions, ses surprises, ses peines et ses joies.
  • C’est l’histoire d’un condamné à mort qui écrit durant les vingt-quatre dernières heures de son existence, un journal intime.
  • Robin Recours jongle avec les mots et partage un pouvoir, celui de parler une multitude de langues le temps d'un spectacle, restant sans cesse compris de tous.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 10/01/2011
au 15/01/2011

Centre culturel Altigone
Place Jean Bellières
31650 SAINT-ORENS DE GAMEVILLE
Accès périphérique toulousain sud-est, sortie 18, direction Revel
Réservations :
05 61 39 17 39
Site Internet
En créant Les Fourberies de Scapin, la compagnie de l'Esquisse a voulu se rapprocher de ce que la pièce était à son origine. Elle a donc choisi le parti-pris d'une mise en scène façon commedia dell'arte, un art bien à part que peu de comédiens d'aujourd'hui connaissent sous toutes ses facettes. Consciente de ses lacunes sur de telles méthodes de travail, la compagnie a fait appel à Carlo Boso, un des plus grands connaisseurs sur le sujet.

Jeux de masques, acrobaties, improvisations, tréteaux et bouffons, rien ne manque, pas plus que le rire... Le spectateur est happé dans l'univers de Molière et une mise en scène toute en duos : deux valets, deux filles, deux fils, deux pères. Le spectacle fait aussi appel au public et le rend acteur de l'intrigue.

Le décor, en symétrie lui aussi, symbolise les logis des deux familles, une toile (un grand bravo à Thomas Bossard pour sa réalisation) montée sur des tréteaux, rappelle l'origine de la commedia et des places d'Italie.

Tout en étant dans l'improvisation, les acteurs ne laissent rien au hasard, notamment Scapin, fourbe, moqueur et malicieux. Toutes nos félicitations à l'interprète du rôle titre, qui a intégré la troupe très tardivement, et n'a pas eu beaucoup de temps avant la première représentation. Bref, un régal. Ces Fourberies-là sont un spectacle unique, à voir et à revoir !
Mis à jour le 19/01/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE