• 1914. Eugène, aussi beau qu’insolent, part pour le front comme engagé volontaire. Un excellent moment.
  • Après Le Balcon et Les Bonnes, La Comédie-Française donne Haute-Surveillance de Jean Genet. C’est un diamant noir qui s’offre au public et qui mériterait une captation.
  • La dernière rencontre de Titus et de Bérénice vue par Robert Brasillach
  • Anémone joue son Boulevard du Crépuscule. Abordée sans détour,  la Maladie d’Alzheimer.  Beaucoup de nostalgie. Le rire en plus.
  • Un huis-clos romantique, teinté de poésie. La raison dérive et pourtant les acteurs sont bien là, en chair et en os.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



de Roberto Athayde
Mise en scène de Michel Grisoni
Avec Laurence Leduc, Hélène Hugon

Délire pédagogique

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/01/2011
au 09/01/2011

Vendredi 7 et samedi 8 à 20h30. Dimanche 9 à 17h.
Théâtre du Rempart
56 rue du Rempart Saint Lazare
84000 AVIGNON
Tarif : 15€ / 14€ / 10€ / 8€
Réservations :
09 81 00 37 48
Site Internet
Le monologue conçu par l’auteur brésilien Roberto Athayde est bien connu en France depuis qu’Annie Girardot a créé sur scène ce personnage étrange de Madame Marguerite. Institutrice de CM2, Madame Marguerite pratique avec ses élèves un absolutisme pédagogique heureusement inédit ailleurs que sur une scène de théâtre... Intégriste de sa profession, soucieuse jusqu’à l’excès d’exécuter une mission vitale, profondément persuadée de détenir un savoir absolu, totalitaire, à leur transmettre coûte que coûte, elle cultive avec eux des relations très contrastées allant de la bienveillante flatterie à la plus extrême violence verbale... jusqu’à l’insulte ! Son comportement comme ses propos, féroces et iconoclastes, semblent relever souvent du délire psychiatrique.

Nous sommes ici au cœur d’un théâtre dans lequel par le biais du burlesque, l’absurde règne en maître. Un théâtre qui se voudrait bien hyperréaliste... mais dont le parti pris hyperréaliste est en réalité une porte ouverte sur l’absurde, l’onirisme, le délire... et c’est là le caractère propre à bien des formes d’expressions artistiques latino-américaines, de la littérature au cinéma. Où en est-on par rapport à la réalité ? Est-ce un cauchemar qui nous assaille, un cauchemar que viendrait conjurer par moments les effets comiques obtenus par contrastes ? La dernière scène viendra nous apporter la réponse. Une réponse que l’on pourra juger peut-être trop explicative, trop précise...

Michel Grisoni et l’Atelier de pratique théâtrale du Théâtre du Rempart ont donné l’occasion à deux de leurs élèves, Hélène Hugon et Laurence Leduc, de réaliser un travail d’autant plus remarquable dans le domaine du jeu de l’acteur qu’il s’annonçait au départ exigeant et très difficile. Les deux comédiennes s’en tirent avec brio.

Il ne faudra pas manquer de voir ou revoir ce spectacle très intéressant lors de sa reprise les samedi 5 et dimanche 6 février prochains au Théâtre du Rempart.
Mis à jour le 11/01/2011
LE BON PLAN
Tarif à 10€ pour les membres du Club de La Theatrotheque.com. Pré-réservations en ligne avec confirmation téléphonique. Dans la limite des places et des quotas disponibles.
LA BILLETTERIE EN LIGNE EST ACTUELLEMENT FERMÉE
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE