• Un jeu d’acteurs virevoltant et une pièce pleine de facĂ©ties.
  • Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Après un arrĂŞt cardio-respiratoire de 35 minutes, Olivier Maillet, atterrit plus mort que vif au service rĂ©animation de l'hĂ´pital Bichat, Ă  Paris.
  • A applaudir tant il est rare d'Ă©couter un texte lĂ©gendaire se dire avec humilitĂ©.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une petite fille et ses parents s’apprêtent à partir en vacances à la neige.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 20/11/2010
au 23/12/2010

Du jeudi au samedi à 20h45, samedi et dimanche à 16h, les 21, 22 et 23 décembre à 16h.
Théâtre Daniel-Sorano
16, rue Charles-Pathé
94300 VINCENNES
Métro Château de Vincennes ou Bérault, RER A (Vincennes)
Tarif : 18€ / 15€
Réservations :
01 43 74 73 74
Comment évoquer la problématique de la vie de tous les jours tout en l'inscrivant dans un cadre de création artistique ? D'aucuns prétendront que par le biais de l'art (le théâtre, le cinéma, la peinture), tout objet devient artistique en soi, d'autres exigeront un traitement tout particulier afin d'éviter de mettre en avant un objet naturaliste sans intérêt propre.

Dans Je ne suis pas ta chose, le metteur en scène Patricia Koseleff a trouvé une idée lumineuse qui permet aux propos évoqués de garder toute leur force. Les acteurs qui interprètent des personnages d'une famille tout à fait commune sont affublés de demi-masques pas très visibles, et leur jeu accentue les mouvements mécaniques qui passent inaperçus dans la vie de tous les jours. Le tout se déroule comme si la création artistique défiait le réel (à moins que ce ne soit le contraire). Des discussions sans fin deviennent des fantasmes chorégraphiques : une crise qui éclaterait se trouve ainsi sublimée.

Mais de quoi est-il question ? Au premier abord, de pas grand chose : une petite fille, quelque peu capricieuse, qui veut absolument emmener sa robe d'été en plein hiver, et qui veut braver l'interdit de ses parents. Ensuite, les éléments prennent une tournure plus existentielle : la grand-mère ne veut pas aller en maison de retraite, et c'est presque par force qu'elle y est conduite...

Au cœur de ce double conflit gĂ©nĂ©rationnel, se trouvent les parents : parents d'une fille qui doit encore mĂ»rir, et responsable d'une mère qui n'a plus qu'Ă  vieillir... Il est facile de les pointer du doigt, et de reprocher leur manies et leur Ă©goĂŻsme. Et puis, on pense au titre de la pièce : vivre ensemble, Ă©duquer, tout cela n'Ă©quivaut-il pas Ă  "chosifier" ? N'est-on pas tous la "chose" de quelqu'un ? De quelqu'un, qui nous aime ?

Les propos deviennent graves mais les actions sont toujours légères. Les masques, costumes et éléments de décor nous permettent de mieux nous imprégner de tous les propos tenus, mais aussi de les analyser avec plus de distance, et de s'en divertir. C'est tout simple, finalement... mais c'est aussi tout simplement beau, comique, intelligent et profond !
Mis à jour le 10/12/2010
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE