• Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Version concertante

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© Christian Dresse
Du 17/11/2010
au 26/11/2010

Mercredi 17, mardi 23, vendredi 26 novembre Ă  20h, samedi 20 Ă  14h30.
Opéra de Marseille
2 rue Molière
13001 MARSEILLE
Réservations :
04 91 55 11 10
Site Internet
OpĂ©ra ? Oratorio ? Il aura fallu neuf annĂ©es Ă  Camille Saint-SaĂ«ns pour construire cet opĂ©ra biblique, vĂ©ritable drame lyrique. Longtemps encouragĂ© par Liszt, ce dernier lui offrit son théâtre Grand Ducal pour la crĂ©ation de Samson et Dalila le 2 dĂ©cembre 1877. L’œuvre est accueillie triomphalement. Plus tardivement en France, peut-ĂŞtre, du fait de l’analogie entre la situation politique en 1870 et la situation du peuple d’IsraĂ«l.

Cet ouvrage complexe, entrĂ© dans le rĂ©pertoire lyrique français, reste encore aujourd’hui reprĂ©sentĂ© avec attente et succès. A Marseille, Dalila (Olga Borodina) grand mezzo, très habituĂ©e au rĂ´le – elle le chante depuis quinze ans – en connaĂ®t tous les sentiments. Elle passe de la haine Ă  la sensualitĂ© jusqu’à mĂŞme la passion avec une technique très personnelle, ajoutant, il est vrai, d’autres couleurs Ă  la partition du MaĂ®tre.

Le duo de l’acte II, supplique ô combien attendue, est sublime d’harmonie et de légato. Elle aborde également des aigus intelligemment ajustés qui ne laissent pas indifférents.

Samson (Torsten Kerl), ténor à la diction irréprochable, ne répond malheureusement pas à l’exigence vocale du rôle... Ici, il ne semble pas être dans son arbre généalogique... On le sent même fatigué dans la scène de la meule et décevant dans son ultime intervention "Souviens-toi de ton serviteur..." où nous attendions une véritable envolée lyrique !

Dans cette version concertante, toute autre est la prestation du Grand-PrĂŞtre de Dagon, vĂ©hĂ©ment, parfait de diction, fort bien en place. De mĂŞme pour les trop courtes interventions de Nicolas TestĂ©, impeccable, superlatif Abimelech. MalgrĂ© un lĂ©ger accent, le Vieillard Hebreux de Wojtek Smilek, cette basse, assure sans flĂ©chir. Le chœur, vĂ©ritable voix Ă  lui seul, accompagnĂ© par l’Orchestre et son chef Emmanuel Villaume, est une proclamation universelle dans le cheminement du biblique ouvrage.
Mis à jour le 22/11/2010
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE