• François Cavanna livre le récit drôle et émouvant de son enfance de petit italien...
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Haut en taille et en couleurs

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/10/2010
au 31/10/2010

Mercredi, vendredi, samedi à 20h30, jeudi à 19h30, dimanche à 16h.
Grande Halle de la Villette
211 avenue Jean Jaurès
75019 PARIS
Métro Porte de Pantin (ligne 5)
Tarif : 20€ / 15€ / 12€
Réservations :
01 40 03 75 75
Site Internet
Lieu : Kaillas, village autrichien. Epoque : XIXe siècle. Le maire fait publiquement part de la fierté de sa petite commune, car s’y trouve enterré le plus grand homme que le monde a porté ! Pas question de laisser la dépouille à la médecine, qui cherche à l’analyser. Le géant fait partie du patrimoine. Vive le géant !

Vive le géant ? Pourtant, vivant, le malheur s’est accablé sur lui. Le regard d’autrui lui a fait vivre une vie que seuls les monstres subissent. Une destinée qui l’a confiné dans la solitude la plus cruelle. Son seul refuge ? Un cirque de femmes à barbe, de personnes sans bras ou d’êtres de taille immensément grande ou immensément petite. A moins que son seul refuge vraiment adéquat soit le repos de la mort...

Le thème de la différence que l’entourage métamorphose en monstruosité est omniprésent au cinéma (on pense bien sûr à Elephant Man), à l’opéra (Le Nain de Zemlinsky) ou dans les contes ou dessins animés infantiles (Le Vilain Petit Canard, Dumbo...). Le Géant de Kaillas est un spectacle de théâtre forain sous chapiteau. Ainsi, on accentue l’aspect voyeur et parfois obscène de l’histoire. Les liens avec l’actualité sont tristement récurrents. La scène d’amour entre "le géant" et "la naine" devient une émission de téléréalité. La mise en bière problématique, voire impossible, de quelqu’un dont la taille ne s’adapte pas aux dimensions du cercueil est aussi un fait divers souvent relayé dans la presse...

Le côté forain de cette production enchante le public : la scène du cercueil est anthologique ! Le cabaret musicalement et visuellement déluré, tout comme la scène finale, qui dans un mouvement kitchissime absolu célèbre la politique spectacle, sont admirables d’inventivité et d’originalité. En contre partie, le côté théâtral est souvent d’un ennui profond. La faute à des dialogues verbeux, ennuyeux et mièvres. Par conséquent, la solution pour améliorer considérablement la qualité du spectacle serait très simple. Elle consisterait à faire avec les dialogues ce qu’on a fait avec le cadavre du géant : en couper la majeure partie.
Mis à jour le 18/10/2010
NOTEZ-LE
Production Arsenic, centre itinérant de création artistique et d'action culturelle (Liège).
VOTRE AVIS
SPECTATOR. le spectacle affiche un mauvais goût , déconseillé aux enfants. Pas rigolo de tout . Seulement le sujet est intéressant , pas le traitement donné. Il n'y as pas nom plus de circassiens vraiment , trop long. Plusieurs personnes quittent la salle avant la fin. beaucoup de bruit
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE