• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Dans une société qui se mondialise en semblant perdre ses valeurs, Che Guevara nous interroge.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 08/07/2010
au 30/07/2010

18h.
Théâtre du Chêne Noir
8 bis, rue Sainte-Catherine
84000 AVIGNON
Tarif : 20€ / 14€
Réservations :
04 90 86 58 11 (poste2)
Site Internet
Ernesto Che Guevara, la dernière nuit est une pièce de José Pablo Feinmann, écrivain argentin, traduite et adaptée par Marion Loran, qui narre la rencontre, sur un plateau de théâtre, du révolutionnaire emblématique que fut et demeure le Che avec Andres Cabreira, un journaliste et universitaire venu tenter de récolter ce qui aurait pu être ses dernières paroles au cours de la nuit qui précéda son exécution.

Cette rencontre est le point de départ d’un débat vigoureux et passionné – un vrai duel oratoire – entre les deux protagonistes, dominés par un mur d’étoiles scintillantes qui apparaît tandis que s’affaisse le gigantesque portrait du Che qui ouvre le spectacle. Nous entrons alors dans un espace strictement théâtral hors de notre temps réel, peuplé de fantômes ou de fantasmes, mais inscrit paradoxalement au cœur même de l’Histoire contemporaine.

Le sujet – éternel – de la dispute ? La fin et les moyens, la violence révolutionnaire est-elle plus légitime que celle des dictateurs au pouvoir ? Mais aussi, la révolution doit-elle être engagée lorsque les conditions n’y sont pas favorables ?... Et quid alors de toutes les victimes et de leurs souffrances ?

Dans le personnage d’Ernesto Che Guevara, Olivier Sitruk est excellent et doté d’un charisme extrêmement convainquant. Face à lui, Jacques Frantz campe un Andres Cabreira époustouflant aux accents quelquefois vilariens. Il prête aussi sa voix et sa forte présence à Fidel Castro. Tous deux sont très bien accompagnés par les autres comédiens : Laure Vallès, Guillaume Lanson et François Santucci.
Mis à jour le 27/07/2010
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE