• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une famille en prise avec la question de la foi, ballottée à la mort du grand-père entre respect de la laïcité et respect de la religion

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 15/01/2010
au 19/02/2010

Mardi, jeudi et samedi à 19h30, mercredi et vendredi à 20h30, dimanche à 15h, représentation exceptionnelle lundi 25 janvier à 20h30.
Théâtre de l'Est Parisien
159, boulevard Gambetta
75020 PARIS
MĂ©tro Pelleport ou Saint-Fargeau
Réservations :
01 43 64 80 80
Site Internet
Un grand-père meurt. Sa fille veut un rite de passage, une messe et des obsèques selon le strict rite catholique. Très bien... sauf qu’Hélène (Fabienne Lucchetti) est laïque, qu’elle est la femme d’un universitaire qui a l’athéisme comme religion, Abdel (Azize Kabouche), dont la mère est musulmane. Hélène et Abdel ont deux enfants, Sélim (Denis Ardant) et Lucie (Marianne Teton). "Avant de la juger, il ne faut pas négliger qu’elle vient de perdre son père", va expliquer Abdel à sa fille. La famille va alors rencontrer un curé (Thierry Belnet) qui, doucement, va faire de Selim un fanatique, au moment où Lucie écrit un livre sur l’affaire Calas, Tolérance. Devant l’église, Selim va croiser Joël, un fou, et Lucie va tomber amoureuse de son jumeau Jonas (Jean-Baptiste Anoumon).

Le sujet de la pièce est passionnant. Catherine Anne tente de dĂ©noncer la crise de la laĂŻcitĂ© en prise avec des querelles religieuses faussement Ă©teintes depuis 1905. Pour cela, elle part de Voltaire pour dire que les dĂ©rives fanatiques ne sont pas neuves, et fait le lien Ă  demi mot avec les affaires qui brouillent la rĂ©publique laĂŻque : les voiles, l’opus dei, la scientologie. Il faut saluer le jeu parfait de StĂ©phanie Rongeot dans le rĂ´le de la sœur baroudeuse d’HĂ©lène, athĂ©e et militante, buvant du rouge avec HĂ©lène au moment oĂą se joue un des drames du spectacle.

Pour autant, si le sujet est passionnant, la pièce, elle, souffre de longueurs (2h30) et de moments inutiles. Jusqu'à glisser dans le boulevard, notamment quand le père se met à douter : les jumeaux ne seraient-ils pas une seule et même personne ? On perd alors les multiples fils du spectacle et l'émotion s’envole.
Mis à jour le 21/01/2010
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE