• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




La Révolution gronde en Europe centrale, la menace s'installe à faire migrer les aristocrates, l'Histoire est en marche, l'histoire de la destinée d'hommes et de femmes hors du temps, au-delà des conventions sociétales.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© Cosimo Mirco Magliocca
Du 26/09/2009
au 07/02/2010

14h, 20h30 selon dates.
Comédie-Française - Salle Richelieu
2, rue de Richelieu
75001 PARIS
Réservations :
01 44 58 15 15
Le Figaro divorce mis en scène par Jacques Lassalle à la Comédie française reflète le parcours autobiographique de l'auteur de la pièce à son origine, Odon Von Horvath. Odon naquit dans l'empire austro-hongrois, d'un père diplomate. Balloté dès sa prime enfance dans les états confinés de l'Europe centrale, étudiant, il se passionne pour les mouvements révolutionnaires bavarois et hongrois. L'entre-deux guerres amorce un tournant décisif et annonciateur d'un péril à venir. L'histoire de l'Allemagne va noircir les calendes de l'histoire de l'humanité pour l'éternité. Odon Von Horvath, influencé par ses racines familiales et un état d'esprit en proie à la révolte grandissante, fut inspiré pour écrire Figaro divorce.

Dans l'antre de cette tragi-comédie, le drame alterne avec l'amour, les bouleversements politiques avec la déraison, la passion avec la trahison. Le rythme consensuel est mené fusil chassant par une pléiade de comédiens vivant cette pièce de leur entière implication et une présence de tous les instants, digne de leur talent. Le destin de Figaro atermoie selon les variations du texte adaptées pour la mise en scène de Monsieur Jacques Lassalle et optées pour la scénographie mirifique de Géraldine Allier.

Le mariage de Figaro tourna court, l'euphorie des noces fêtées vira à la déraison et, sine die, à la trahison. Figaro et son épouse Suzanne, valets du Comte et de la Comtesse Almaviva, les accompagnent à fuir leur pays. Une forêt la nuit tendue, n'est-elle pas meilleure cachette pour cheminer vers un exil conduisant aux limites des frontières d'une vie où les frontières ne posent de limites que si la conscience se partage entre alter et ego. Dans le cas opposé, la déchéance gagne à ne pas s'y immiscer de son plein gré.

Bruno Raffaelli incarne avec force et conviction le Comte Almaviva. En son for intérieur, l'insouciance des frugalités mondaines traduit une volonté exagérée à ce que quidam rencontré s'apitoie sur sur son humble et tragique destin. Ecouté, respecté, apprécié, à l'évidence il ne put le nier. Les femmes, il en aima jusqu'à enfanter Fanchette interprétée par Céline Samie, laquelle copieusement de se vanter d'avoir été violée par le Comte lui-même. De colère, son époux de mari Pédrille – Thierry Hancisse – la manifeste allègrement à vociférer dans les bistrots, son envie de tuer de ses mains, Almaviva.

De viol, il n'y eut point. Simplement, un désir d'amour stimulé... en profondeur. Entre-temps, Figaro, las de servir le Comte, convînt Suzanne alias Florence Viala de rendre leurs tabliers. Ils quittent le domaine comtal et partent s'installer quelque part dans un village en province. Ils ouvrent une échoppe, barbes et mises en pli y prennent siège. Suzanne s'ennuie dans ce salon de coiffure qui voit défiler commères et compères et eux de saliver en mots mal à propos des gens sans histoire du village. Elle demande le divorce.

Figaro contraint de ranger ad vitam aeternam ciseaux, blaireaux et rasoirs dans les tiroirs, s'expatrie dans le pays de la Révolution. Abandonné, mais pas oublié de Fanchette et Pédrille, Figaro incarné par le somptueux et éloquent Michel Vuillermoz, revient là où la vie mêlée d'un soupçon de hasard a essaimé son destin d'homme.

Un enfant de Suzanne, il n'en a jamais voulu. Des enfants, plus précisément des pupilles de la nation, il en adopte dans sa nouvelle fonction, celle d'administrateur du château comtal. Le Comte Almaviva à l'instar de Figaro réapparait sur les terres qui furent siennes au temps où il revêtait le jabot et la queue de pie, mais considérablement vieilli par les tracasseries et autres escroqueries dont il fut sciemment responsable. Suzanne, un instant despote et délurée, ravivera-t-elle les cendres éteintes d'un amour sous braises ?

L'adaptation de Jacques Lassalle présente une tragi-comédie d'une durée de deux heures cinquante dans toute la complexité du sujet. Ecrire l'histoire, l'histoire du monde n'est pas chose aisée, la raconter selon un consensus historique excessivement sombre s'avère un exercice bien plus délicat. La mise en scène, une succession de paraboles de l'histoire respectueuses du passé, la musique illuminant les actes, une harmonie d'instruments à cordes en habit de bois. La scénographie de Figaro divorce ainsi mise en scène à la Comédie française équivaut à un opéra de Giuseppe Verdi joué à la Scala de Milan.

Monsieur Jacques, la salle Richelieu a chaviré de rires à répliques intercalées dans la volupté de la pièce d'Odon Von Horvath, montée en escarmouches et joutes verbales. Grand moment théâtral fluide et mené d'un tempo ardent par l'ensemble des comédiens. Figaro divorce, un beau marché de culture littéraire pour les amoureux de beaux textes.
Mis à jour le 17/01/2010
NOTEZ-LE
Cette pièce a été suivie à l'aide d'un écran individuel mis à disposition par l'association Accès et Culture pour le public malentendant.
Pour les dates et les réservations en ligne : [site]
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE