• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Alceste est un misanthrope, quelqu'un qui n'aime pas les hommes. Ou plutôt, Alceste veut être un homme quand les autres ne sont que des animaux. La cour du roi, c’est la jungle, les nobles une meute de loups... Et les loups n'aiment pas qu'on sorte du rang !

INFOS PRATIQUES
Du 02/05/2003
au 18/05/2003

Du mardi au samedi Ă  20 h 30, le dimanche Ă  16 heures
Relâche le lundi et les 15 et 16 mai.
DĂ©jazet
41, boulevard du Temple
75003 PARIS
MĂ©tro RĂ©publique
Réservations :
01 48 87 52 55
Le Misanthrope est bien plus qu'une pièce, qu'un chef d'œuvre ; il confère au mythe. Combien de fois fut-il montĂ©, analysĂ©, dissĂ©quĂ© ? Alceste et CĂ©limène sont de ces personnages sur lesquels nombre de comĂ©diens se sont cassĂ© les dents, ou d'autres se sont fait un nom. Tant de choses ont Ă©tĂ© dites sur ces personnages, tant d’hypothèses. Si bien qu'il est devenu risquĂ© de s'y attaquer une fois de plus.

Pourtant, Serge Lipszyc et la Compagnie du Matamore ont voulu revenir sur le fond du texte, dans la simplicité la plus classique de cette pièce intemporelle. Il s'agit avant tout de présenter la résistance obstinée d'un homme à la violence sociale, son refus de la compromission, son désir de vérité et de liberté. Pour cela, Serge Lipszyc a pris le parti de faire se débattre les personnages sous le regard immense du jeune roi Louis. Poids omniprésent qui régente la vie de la cour, devant qui on se prosterne, et qui surveille chacune et chacun, le pouvoir comme ligne de mire de toute la pièce. Les lâches, les compromis se plient les uns devant les autres ; Alceste qui veut rester droit, ne peut que partir pour son désert où personne ne le suivra...

La Compagnie du Matamore nous revient dans cette nouvelle production avec les qualités qu'on lui connait : sa générosité, son sérieux, sa modestie, son respect du texte et son goût du risque. On pourra cependant reprocher, ici et là, que les comédiens ne sont pas suffisamment éclairés, que parfois la diction très classique des vers nuit à la force du texte, ou que certaines scènes manquent de rythme. Arrêtons là les reproches : sur scène, les comédiens offrent aux spectateurs un vrai cadeau, celui de rendre clair le mythe du Misanthrope et d'en garder la beauté pour nous en faire savourer toute la modernité.
Mis à jour le 21/05/2003

  En complément
 À LA UNE Serge Lipszyc : ''Nous sommes des dinosaures du théâtre''...

NOTEZ-LE
À noter : Toujours au Dejazet, du 20 mai au 8 juin 2003, la Compagnie du Matamore reprendra Le Mariage de Figaro de Beaumarchais (lire l'article concerné), ainsi que Lever de Rideau de Pascal Gleizes les 24, 25, 31 mai et les 7 et 8 juin, suivi du Mariage de Figaro. L'action du Lever de Rideau se déroule dans les loges des comédiens juste avant que ceci n'aillent jouer Le Mariage de Figaro.
Lire l'interview de Serge Lipszyc et retrouvez les critiques du Misanthrope et du Mariage de Figaro en cliquant ici.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE