• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Un joli spectacle dynamique qui ravira petits et grands.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 31/01/2010
Du mardi au samedi Ă  20h, samedi et dimanche Ă  15h.
Les Folies Bergère
32, rue Richer
75009 PARIS
MĂ©tro Cadet / Grands Boulevards
Tarif : 24€ / 49€ / 59€ / 69€
Réservations :
0892 68 16 50 (0,34 € la minute)
Site Internet
1805. Jeune homme fougueux et insouciant, Don Diego de la Vega (Laurent Bán) est envoyé par son père en Espagne afin de devenir un homme. A son retour en Californie, il retrouve son village et ses habitants injustement persécutés par son frère Ramon (Yan Duffas) et ses officiers tandis que son père a disparu. Décidé à aider les plus démunis, Don Diego devient Zorro, justicier masqué et redresseur de torts. Mais sa mission se complique lorsqu’il tombe amoureux de la jolie Luisa (Liza Pastor), convoitée par son frère rival...

Difficile de ne pas connaître le fameux "cavalier noir qui surgit du fond de la nuit" et qui signe son nom à la pointe de l’épée... Le justicier masqué des opprimés, admiré par des générations de fans à la télévision comme au cinéma ! L’adaptation musicale sur scène de l’histoire du "renard" masqué, inspirée du livre d’Isabel Allende, revient aux origines de cette légende.

Le groupe gitan français Les Gipsy Kings a composé de nouvelles chansons pour ce spectacle mais a également retravaillé quelques-uns de leurs succès, comme Bamboleo ou Djobi Djoba pour les adapter à l’univers Zorro. Les amateurs de flamenco seront ravis non seulement par la chorégraphie bien structurée de la troupe de danseurs formée par Rafael Amargo, danseur et chorégraphe espagnol de renommée internationale, mais aussi par les mélodies envoûtantes de plusieurs chants a capella, accompagnés par une guitare.

La mise en scène de Christopher Renshaw propose plusieurs tableaux entrecoupés de danses flamenco endiablées. Lourdes tentures rouges, un "Z" en flammes, l’orchestre de dix musiciens de part et d’autre de la scène, la caserne californienne et la fameuse taverne reconstituées, effets spéciaux... On ne s’ennuie pas dans cette comédie musicale colorée et dense ! Outre les trois excellents acteurs principaux, on remarque les prestations de Benoit de Gaulejac (le gaffeur Sergent Garcia), de Géraldine Larrosa (Inez, la meneuse des Gitans) et celle plus inattendue de Georges Beller dans le double rôle de narrateur et de Don Alejandro, père de Diego.

Costumes flamboyants, mise en scène rythmée, chansons des Gipsy Kings, flamenco endiablé, duels à l’épée et acrobaties, amour et rivalités... autant d’ingrédients savoureux pour une comédie musicale réussie dédiée au fameux "renard" californien ! Olé !
Mis à jour le 02/12/2009
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE