• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (Ă  partir de 7 ans), d'après les dessins de SempĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Cinq paumés dans une chambre d’hôtel

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 05/03/2009
au 06/03/2009

La Croix-Rousse
Place Joannès-Ambre
69004 LYON
Réservations :
04 72 07 49 49
Site Internet
La compagnie Bleu Sang, crĂ©Ă©e en 1998, s’attaque Ă  un recueil de Georges F. Walker, Motel de passage, compilant six courtes pièces, toutes situĂ©es dans la mĂŞme chambre d’hĂ´tel, oĂą des personnages divers et variĂ©s se retrouvent (hommes, femmes, policiers, serveuses, gangsters ratĂ©s...). Les six Ă©pisodes doivent donner lieu Ă  six spectacles interdĂ©pendants. C’est donc un projet théâtral Ă  long terme puisque, après L'Enfant-Problème, premier volet de la sĂ©rie, crĂ©Ă© en 2006 et jouĂ© au théâtre de la Croix-Rousse, au Théâtre des Clochards CĂ©lestes et au CinĂ©-Théâtre de Villeurbanne, c’est Le GĂ©nie du crime qui est montĂ© et jouĂ© durant cette saison (2008-2009) et que Pour adulte seulement conclura une première trilogie en 2009-2010. Les pièces peuvent ĂŞtre vues indĂ©pendamment les unes des autres sans que la comprĂ©hension des intrigues en soit gĂŞnĂ©e, mais, pour qui verra l’ensemble, les croisements de personnages d’un opus Ă  l’autre prĂ©senteront un intĂ©rĂŞt certain. Sur le modèle de films comme la trilogie de Lucas Belvaux (Un Couple Ă©patant / Cavale / Après la vie), Fabien Thimon livre ainsi une œuvre aux multiples points de vue. Pour tirer les conclusions de l’expĂ©rience, il faudra attendre quelques mois...

En revanche, dès maintenant, vous pouvez apprécier Le Génie du crime, déjà représenté quelques soirs en novembre 2008 à L'Acte 2 Théâtre de Lyon et bientôt, de nouveau, sur les scènes lyonnaises et stéphanoises (en mars, au théâtre de la Croix Rousse, notamment). Ce deuxième volet de Motel de passage met en présence quatre (voire cinq) ratés : deux petites frappes, Rolly et Stevie, père et fils, incapables d’accomplir leur mission, pourtant simple : mettre le feu à un restaurant ; leur "supérieure", Shirley, dont l’autorité et l’assurance tombent au premier revirement de situation ; un logeur alcoolique ; et, enfin, une "kidnappée" pas ordinaire, fille du commanditaire de l’incendie et employée dans le restaurant qui devait être incendié, tenue prisonnière par Rolly et Stevie, qui ont préféré le kidnapping à l’incendie (allez savoir pourquoi...) et qui sont tombés (pas de chance !) sur la fille de leur propre patron. (Vous ne suivez pas tout. Ce n’est pas grave ; c’est beaucoup plus simple sur scène et tout ne s’explique pas de toute façon !) Tout ce petit monde se trouve coincé dans la fameuse chambre du motel, lieu unique de la sextuple pièce de théâtre. Là, les disputes s’enchaînent, les discussions, bien souvent absurdes, vont bon train et les conflits se règlent par la force.

Cependant, si le début est plaisant (grâce au ton burlesque du dialogue des deux bandits essentiellement) et laisse espérer une comédie aux accents cyniques (le père de la famille "ratée" n’ayant aucun égard pour son propre fils, handicapé mental, par ailleurs presque plus intelligent que lui (c’est dire !) et remarquablement interprété par Matthieu Petit), assez rapidement, malheureusement, des dialogues plus banals se succèdent et lassent. Les deux personnages féminins ne nous convainquent pas. Les apparitions décalées de l’hôte alcoolique restent drôles, ainsi que quelques répliques du père et du fils, mais l’ensemble est inégal et sonne parfois faux. Peut-être le huis-clos, en restant centré sur les deux gangsters de pacotille, aurait-il été plus piquant. L’éparpillement de l’intrigue, qui dérive rapidement vers la vengeance de la fille kidnappée envers son père, provoque une baisse de notre intérêt. Le kidnappeur kidnappé, pourquoi pas, mais l’histoire abracadabrantesque qui s’en suit, bof ! La mise en scène de Fabien Thimon a beau rester dynamique, le texte ne nous emballe pas. Toutefois, force est de constater que nous n’avons pas tous la même sensibilité : le public, dans l’ensemble, est plutôt réactif et des éclats de rire accompagnent la représentation, du début à la fin. Si vous voulez vous faire une idée par vous-mêmes, vous savez ce qui vous reste à faire...
Mis à jour le 20/11/2008
NOTEZ-LE
Dates à venir : jeudi 26 et vendredi 27 février 2009, L'Enfant-Problème au Théâtre du Verso à Saint-Etienne ; jeudi 5 et vendredi 6 mars 2009 : Le Génie du crime au Studio du Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon ; vendredi 13 mars 2009 : Le Génie du crime à la salle municipale de Jonage ; vendredi 20 et samedi 21 mars 2009 : Le Génie du crime au Théâtre du Verso à Saint-Etienne.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE