• Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l’école ?
  • Férue de mathématiques, elle fait rêver tous les cancres, car ces mathématiques-là, on les aborde avec joie.
  • Un des chefs d’œuvre du Grand Will : Othello. Ce défi, l’équipe de Jean-Luc Jeener l’a relevé.
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




''J'ai décidé de faire parler les femmes de leur vagin. Au début, elles étaient timides, mais après, on ne les arrêtait plus. Les femmes adorent parler de leur vagin. Ce qui les excitait le plus, c'est que personne ne leur avait demandé ça avant...''

INFOS PRATIQUES
Jusqu'au 27/06/2004
du mardi au samedi à 19 heures,
Dimanche à 17 heures.
Petit Théâtre de Paris
15 Rue Blanche
75009 PARIS
Métro Trinité
Réservations :
01 48 74 25 37
Site Internet
Pour Eve Ensler, porte parole des femmes libérées de leurs complexes, le mot "vagin" n'est pas employé à sa juste valeur. Galvaudé, bafoué, blessé, "vagin" est pourtant bien plus qu'un terme médical ou pornographique. Une mission de salut public, donc, que la reconnaissance et l'insertion de ces cinq lettres dans le discours féminin du XXIe siècle !

Pour réaliser ces monologues vaginaux et politiques, Eve Ensler est partie à la rencontre de plus de deux cents femmes d'horizons et de cultures différentes. Et tous les vagins du monde se donnent alors la main, plantant ensemble le drapeau du droit au désir et au plaisir féminins !

Le spectacle, riche en métaphores fécondes, ne manque ni d'humour ni de poésie. Les fantasmes, les angoisses, les légendes autour de cette zone critique, entre la vie et la mort, entre la jouissance et la névrose, s'illustrent dans les rires et les silences du public. Ces monologues de femmes évoquent aussi des thèmes graves, tels le viol et l'oppression. Tout ramène bien à cette région de vie et d'amour, comme si le vagin contenait à lui seul une force intarissable et oubliée, comme si le vagin était ce soir là, l'origine du monde.
Mis à jour le 27/10/2002
VOTRE AVIS
LUCIE. J'ai le grand regret de n'avoir pas vu le spectacle mais j'ai par ailleurs dévoré le livre d'Eve Ensler en moins de 45 minutes! Ce livre est pour moins une formidable voix pour les femmes, jeunes ou vieilles, qui n'osent encore pas ou n'ont pas la possibilité pour diverses raisons, de parler de cette chose qu'est le vagin et plus généralement la sexualité au XXIème siècle. J'ai 17 ans, ma mère en a 40 et ma grand mère 75: Merci les monologues!
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE