ET AUSSI
• Dans l'actu. A 103 ans, la doyenne des comédiens est morte
• Dans l'actu. Adieu Jeanne Moreau
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce Sur-prise

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !


 Clip du comédien Christophe pardon qui retrace bien l'ambiance du monologue Pégoud. Texte qu'il joua avec cœur de nombreuses semaines, texte qui ne demande qu'a vivre pour faire renaître ce héros de 14 oublié de la grande histoire. Monologue historique sur le père de la voltige aérienne premier Français à avoir sauté en parachute... Le texte dans son intégralité dur plus de 2 heures... Des coupes sont à prévoir!

Ajouter une video Toutes les vidéos


Les Vibrants
de Aïda Asgharzadeh
Mise en scène de Quentin Defalt
Studio des Champs-Elysées (PARIS, 75008)

Au Val de Grâce, Eugène est l'un de ces soldats revenant de l'enfer de Verdun, le visage détruit par un obus. Il peine à se reconstruire dans le vacarme d'une chambre d'hôpital, où chacun lui fait maladroitement comprendre que sa vie d'avant s'est arrêtée. Le passage devant le miroir est un supplice...
L'avis de Joseph Agostini 
 © X,dr
Haute Surveillance de Jean Genet. Mise en scène Cédric Gourmelon. Studio-Théâtre de la Comédie-Française (PARIS, 75001). Après Le Balcon et Les Bonnes, La Comédie-Française donne Haute-Surveillance de Jean Genet. C’est un diamant noir qui s’offre au public et qui mériterait une captation.
L'avis de Pierre Breant 
La reine de Césarée de Robert Brasillach. Mise en scène Bernard Lefebvre. Nord-Ouest (PARIS, 75009). La dernière rencontre de Titus et de Bérénice vue par Robert Brasillach
L'avis de Yves-Alexandre Julien 
Les Nœuds au mouchoir de Denis Cherer. Mise en scène Anne Bourgeois. Palais des Glaces (Salle 1) (PARIS, 75010). Anémone joue son Boulevard du Crépuscule. Abordée sans détour, la Maladie d’Alzheimer. Beaucoup de nostalgie. Le rire en plus.
L'avis de Pierre Breant 
Rendez-vous à Monte-Carle de Eric Sautonie. Mise en scène Claudie Guillot. Comédie Saint-Michel (PARIS, 75005). Un huis-clos romantique, teinté de poésie. La raison dérive et pourtant les acteurs sont bien là, en chair et en os.
L'avis de Pierre Breant