Accès membre :    
Recherche par mot(s) clé(s) et/ou par distribution

   


L'anti-interrogatoire de Philippe Caure
Comédie dramatique     Environ 15 minutes (ou moins)



Dans le bureau d’un commissariat à la fin d’une journée d’interrogatoire, l’affaire en cours piétine. Une prostituée s’est fait poignarder en laissant échapper des billets de banque, cela a semé le trouble chez les témoins, car ils se sont jetés sur l’argent et n’ont pu donner que très peu de détails. Les policiers essayent d’y voir clair en résumant le fil des indices. Le capitaine voudrait classer cette affaire au plus vite, mais le lieutenant veut fouiller les détails. Un témoin demande à être entendu de nouveau, cela ne plait pas au capitaine. Mais cette intervention va interpeller le lieutenant, car celui-ci s’aperçoit que le capitaine a donné des détails sur le meurtre alors qu’il n’était pas censé être sur place. Le lieutenant décide de confondre son chef, grâce aux billets de banque retrouvés sur lui et à un enregistrement de la police des polices, pour s’apercevoir que la femme s’est fait assassiner parce qu’elle se faisait racketter par le capitaine.

Note de l'auteur. Décor très simple, Un bureau, 2 chaises.3 rôles et 2 Policiers/Policières figurants

Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Philippe Caure. Avec plus de 20 ans de pratique théâtrale. Né dans une troupe de théâtre grâce à laquelle mes parents se sont rencontrés, je peux dire que je suis né du théâtre. Sans lui, je ne serais sûrement pas en train d’écrire ces lignes. J’ai fait certains de mes premiers pas en coulisse, et j’ai dit certains de mes premiers mots en répétant les répliques que j’entendais. Très jeune, j’ai suivi la troupe familiale de scène en scène et de pièce en pièce. Quel meilleur apprentissage du théâtre que celui-là ? Le théâtre a grandi en moi et avec moi, au point d’en faire un parrain qui fut toujours là pour m’apprendre la vie. Ainsi bercé aux textes des plus grands auteurs, il me semblait impossible de faire autrement que d’écrire. Mais, je n’ai pas écrit tout de suite, j’ai joué d’abord, souvent et avec tout le plaisir qu’il est possible de donner et de recevoir en jouant les textes des autres. Puis le démon de l’écriture m’a rattrapé, il fallait que j’aille plus loin et passer dans le monde des auteurs.
Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php:230 Stack trace: #0 {main} thrown in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php on line 230