Accès membre :    
Recherche par mot(s) clé(s) et/ou par distribution

   


3615 Corneille de Thierry François, Eric Beauvillain
ComĂ©die dramatique     Environ 15 minutes (ou moins)



Chez Agnès et Thomas, les rôles sont bien partagés : l'une gagne de l'argent pendant que l'autre le dépense. La situation tourne mal lorsque Thomas finit par ruiner le couple. Ils prennent alors la décision de se refaire en misant sur une course... de météorites.

Note de l'auteur. Une saynète digne d'un épisode de la Quatrième Dimension, mais en bien plus drôle.

Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Thierry Frană§Ois. Fort de ses Ă©tudes avortĂ©es en math, gĂ©nie Ă©lectrique, beaux arts et droit public, on ne sait toujours pas ce que l’on peut bien faire de lui. Après de multiples travaux globalement culturels et quasi- artistiques, genre peinture sur radiographie, animation d’émission de radio trash, fresquiste occasionnel, journaliste pour la presse rock italienne, quĂ©bĂ©coise et brĂ©silienne etc, il dĂ©couvre le théâtre au milieu des annĂ©es 90 en intĂ©grant une troupe comme dĂ©corateur. Comme ça lui prend le chou d’assister aux rĂ©pĂ©titions des pièces de boulevard parisiennes du siècle dernier, il dĂ©cide d’écrire des comĂ©dies toutes neuves pour la troupe. Le pire, c’est que ça marche et que grosso modo, un paquet de troupes a repris ses pièces depuis et que mĂŞme, c’est tout juste s’il pourrait pas en vivre. Bref, vous l’aviez compris, c’est plutĂ´t un type qui Ă©crit pour le théâtre, mĂŞme si parfois il pense ĂŞtre plus douĂ© pour Ă©crire des listes de commissions. VoilĂ , voilĂ . Sinon, en 2000 il avait 35 ans, mais comme tout augmente il ne va probablement pas en rester lĂ  d’autant qu’il habite dans le mĂŞme ex-faubourg de Marseille que Marcel Pagnol, et qu’il a deux enfants, et divers poissons tropicaux, mais ça n’a rien Ă  voir. Ceci dit, il n’est pas franchement persuadĂ© non plus, que sa biographie soit un truc hyper intĂ©ressant pour les gens qui ne le connaissent pas. DĂ©jĂ  que ça l’est pas pour ceux qui le connaissent, c’est vous dire ; et donc, on va en rester lĂ  pour aujourd’hui. Merci de votre patience.
Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php:230 Stack trace: #0 {main} thrown in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php on line 230