Accès membre :    
Recherche par mot(s) clé(s) et/ou par distribution

   


A la fin de Alfred Boudry
Com√©die     Environ 1 h 15



Le 10 juillet 1967, l'écrivain Albertine Sarrazin n'est pas morte sur la table d'opération. Elle continue à vivre, puis à survivre dans un monde qui n'a peut-être pas de place pour elle, un monde qui était peut-être satisfait de la savoir morte, elle, la criminelle, la gênante, l'anti-conformiste.

Note de l'auteur. La pi√®ce (un monologue strictement f√©minin) se pr√©sente sous forme de tableaux √† diverses √©poques, de 1967 √† 1997 ; l'actrice joue un fant√īme d'Albertine Sarrazin, qui essaierait de se reconna√ģtre dans une soci√©t√© qui change de forme, certes, mais pas vraiment de fond. Au fil du temps et des prises de conscience, elle se d√©lite, perd des bouts d'elle-m√™me, et continue √† mourir, ind√©finiment.

Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Alfred Boudry. Ecrivain: La Biblioth√®que nom√©dienne (L'Atalante), La Digitale (actusf), Les D√©samants (L'Aube, avec H√©l√©na Demirdjian), Le Sang de Robespierre (Le Peuple de M√ľ)... Traducteur de romans: La mari√©e mise √† nu, de Nikki Gemmell (Au Diable vauvert); Electrons libres, de James Flint (ADv); Nymphormation, de Jeff Noon (La Volte)... Spectacles: Synth√®se des Coups de foudre (2002), La Station des Sens (Cyber-Rustic, 2002), Banc public (2003), Stabat Mater Furiosa de JP Sim√©on (Avignon-Off, 2008)... Ateliers d'√©criture sur Internet: Les Vicariants, La sagesse des piliers, La nuit promet d'√™tre belle...

Télécharger le texte
Écrire à l'auteur



Proposer un texte - Afficher tous les textes - Liste des auteurs

© Theatrotheque.fr est un service de La Theatrotheque.com