Accès membre :    
Recherche par mot(s) clé(s) et/ou par distribution

   


Les Trois P... de Alain Seguin
ComĂ©die dramatique     Environ 2 heures



Pierre, Paul et Philippe, trois vieux cĂ©libataires, viennent de perdre leur maman. A la ferme des 3 Pommes, c’est Henriette, leur sœur, qui vient Ă  leur secours. C’est sans compter sur les dernières volontĂ©s de leur mère dĂ©voilĂ©es par le notaire de famille. Les exigences du testament sont quasi irrĂ©alisables et comportent une publication dans un journal local. Publication qui va rĂ©volutionner la vie des trois hommes mais aussi celles des spectateurs. Bref, entre une prostituĂ©e qui veut se mettre au vert, un couple de jeunes hippies qui fuit la police, une voisine amoureuse, une ancienne "petite amie" avec un lourd secret et un strip-teaseur inattendu, ça va secouer grave. Mais attention prĂ©parez-vous Ă  publier les bans...

Note de l'auteur. La cuisine d’une ferme dans les années 70, sans superflu. A droite, en avant plan, la porte d’entrée, visible et accessible depuis la salle, puis une fenêtre avec l’évier devant. Et sur le coin de l’évier une belle plante en pot Au fond, un buffet formica ou bois, 2 corps et une porte menant aux grangeages. A gauche, une vieille cuisinière, une ancienne gazinière et une porte menant aux chambres. Au centre, une table avec 3 chaises (une de chaque bout et l’autre au milieu face public) Deux autres chaises à côté de la cuisinière et au fond entre la porte des grangeages et le buffet. Aux murs portraits d’ancêtres, calendriers de la poste, calendriers publicitaires coquins, des patères avec 2 grandes capes noires. Balai paille de riz, seaux, etc… Partout des vieux journaux, des vêtements pas forcément propres, de la vaisselle et de nombreux bibelots hétéroclites. L’aspect doit révéler une négligence certaine dans l’entretien et le rangement hormis sur le milieu du buffet au trône le portrait de la maman et à côté duquel on voit un verre et quelques fleurs. Au-dessus de la cuisinière sèchent des slips d’homme. Sur une petite table ou un guéridon, un électrophone avec au-dessus un poster de Sheila des années 60 En avant scène ou devant la scène sur un praticable l’entrée d’un grenier à foin. L’espace spectateurs sera transformé au fur et à mesure de la pièce : D’abord le cimetière – 3 croix en bois, La première patinée et usée par le temps avec un petit bouquet de fleurs fraîches dans un vase et un nom : Irma Ladouce 1872 –1925 ; Juste à côté la deuxième, neuve avec éventuellement une grosse couronne de fleurs artificielles, un bouquet de fleurs archi-fanées et un nom : Honorine DUPIN née MALCUIT 1890 – 1970 Un peu plus loin la troisième déjà bien patinée et un nom : Juste TOUPRET 1931 - 1965, Puis la place du marché Puis le pré où paissent des vaches A l’entrée de la salle, dans le passage des spectateurs 2 panneaux - Panneau d’entrée de village : MONCORT ET TATOIT - Indication fléchée : FERMES DES 3 POMMES

Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Alain Seguin. Après 35 ans de théâtre amateur en tant que comĂ©dien puis metteur en scène, l'envie d'Ă©crire a Ă©tĂ© une suite logique. Mes origines campagnardes profondĂ©ment ancrĂ©es dans les Vosges-SaĂ´noises, m'invitent Ă  Ă©crires les pièces paysannes
Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function eregi() in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php:230 Stack trace: #0 {main} thrown in /homepages/6/d26500862/htdocs/fr/lire.php on line 230