ET AUSSI
• Zoom sur. Théâtre du Balcon : dans la foulée du Festival d'Avignon
• Zoom sur. Théâtre du Chêne noir (Avignon) : une exigence permanente
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce Notes en fugue

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Sélection  
Région   Classer Rechercher  
Spectacles Ma langue maternelle va mourir…
Image Visiter le site
Répondre
Commenter

Ma langue maternelle va mourir… et j’ai du mal à vous parler d’amour de et avec Yannick Jaulin Yannick Jaulin est un fabuleux conteur qui ne cesse d’exalter son amour des mots sur les scènes hexagonales. Mais le trublion vendéen redoute la disparition de son patois natal et fait sienne cette phrase de Tolstoï : "Si tu veux parler de l’universel, parle de ton village". Il parle, il raconte, il chante, il conte, il dialogue, il soliloque, il discute. Depuis toujours Yannick Jaulin, le matamore du verbe et fanfaron du bon mot, prend la parole pour le plus grand plaisir des spectateurs. Mais là, il y a danger ! Le bonhomme de Pougne-Hérisson dans les Deux-Sèvres tremble pour sa langue maternelle, un patois poitevin voué à disparaître. Sur scène, Yannick Jaulin met des mots sur les siens, sur son héritage, sur les patois trop souvent méprisés, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue non aseptisée, pleine de la jeunesse du monde. En duo avec le musicien béarnais Alain Larribet et ses instruments du monde, avec toute la malice et l’irrévérence qu’on lui connaît, Yannick Jaulin nous offre le temps d’une conférence-concert un fabuleux voyage au cœur du "français qui lui tarabusque le haut du palais, lui ébouriffe les gencives" et au cœur de sa langue maternelle "patois pataud pour d’autres, qui le connecte à ses entrailles et qu’il salive avec délectation". jeudi 14 novembre à 20h30 tout public dès 12 ans tarif de 11 à 24 €
NOGENT-SUR-MARNE | Ile-de-France
(Annonce valide jusqu'au 11/10/2019)

Conformément à la loi, les petites annonces sont publiées sous la seule responsabilité de leurs auteurs. La rédaction de La Theatrotheque.com se réserve le droit de refuser un texte sans avoir à en préciser le motif. Le cas échéant, merci de nous signaler tout abus, en nous contactant par email.